This content is not available in your region

Joe Biden promulgue son vaste plan d’investissement sur le climat et la santé

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Joe Biden a promulgué son vaste plan d’investissement sur le climat et la santé, mardi 16 août 2022.
Joe Biden a promulgué son vaste plan d’investissement sur le climat et la santé, mardi 16 août 2022.   -   Tous droits réservés  Susan Walsh/AP Photo

Le président américain Joe Biden a promulgué mardi son vaste plan d'investissement sur le climat et la santé, apportant à son camp démocrate une victoire politique importante à moins de trois mois d'élections législatives déterminantes.

Plus gros investissement jamais adopté aux Etats-Unis dans la lutte contre le changement climatique, le texte prévoit notamment des incitations financières destinées à faire évoluer l'économie américaine vers les énergies renouvelables, mais limite aussi le prix de certains médicaments et crée un taux d'imposition minimal sur les grosses entreprises.

"Un pays peut être transformé. C'est ce qui se passe aujourd'hui", s'est félicité Joe Biden depuis la Maison Blanche, dans un discours aux accents électoraux prononcé avant de signer cette réforme, baptisée "Inflation Reduction Act".

"Il s'agit de l'avenir. Il s'agit d'apporter le progrès et la prospérité aux familles américaines", a-t-il dit. "Il s'agit de montrer à l'Amérique et au peuple américain que la démocratie fonctionne encore aux Etats-Unis."

Joe Biden plaidait à l'origine pour un plan d'investissement plus vaste encore, mais le fait même qu'il puisse promulguer cette réforme représente une quasi résurrection politique pour les démocrates avant les élections de mi-mandat de novembre, traditionnellement perdues par le camp au pouvoir.

Fruit de difficiles tractations avec l'aile droite du parti démocrate, l'enveloppe comprend 370 milliards de dollars pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40% d'ici à 2030.

Le parti républicain a qualifié "d'arnaque" des crédits d'impôts allant jusqu'à 7 500 dollars pour l'achat d'une voiture électrique, mais le groupe de défense de l'environnement Sierra Club a salué cette mesure "audacieuse".

"Les futures générations se souviendront de ce jour comme de celui où la tendance s'est inversée contre le secteur des industries fossiles, en faveur d'un avenir plus sain, plus propre et plus équitable pour tous, dans tout le pays", a commenté le président de l'ONG, Ramon Cruz.