This content is not available in your region

Brésil : une campagne déjà mouvementée pour Jair Bolsonaro.

Access to the comments Discussion
Par Klervi Dalibot  avec AFP / AP
Jair Bolsonaro, le président brésilien d'extrême droite, en campagne pour sa réélection le 16 août 2022 à Juiz de Fora.
Jair Bolsonaro, le président brésilien d'extrême droite, en campagne pour sa réélection le 16 août 2022 à Juiz de Fora.   -   Tous droits réservés  Silvia Izquierdo/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Au Brésil, la campagne pour la prochaine élection présidentielle a débuté mardi. Elle oppose le président d'extrême droite Jair Bolsonaro à l'ancien président de gauche Luiz Inácio Lula da Silva.

Un mandat et une campagne marquées par les coups de sang de Jair Bolsonaro.

Jeudi, le président brésilien s’en est pris à un jeune homme très suivi sur les réseaux sociaux, alors qu’il tentait de le filmer. L’influenceur l’a interpellé en le qualifiant de lâche. Bolsonaro l’a alors empoigné par la chemise et a tenté de lui arracher son téléphone.

Un incident qui n’est pas le premier de ce dirigeant colérique. En 2020, c’est un journaliste qu’il avait menacé de frapper.

En pleine campagne, cette altercation pourrait coûter cher au dirigeant, jugé souvent incontrôlable.

L’ancien président de gauche Luis Inacio Lula da Silva a toujours une avance de quinze points sur le candidat d’extrême droite selon les derniers sondages.

Nous sommes face à une personne mentalement déséquilibrée, une personne psychologiquement déstructurée. Une personne qui pense que la police devrait tuer et non arrêter, que nous devrions vendre des armes et non des livres , qui encourage la haine et non l'amour. C'est exactement le contraire de ce que nous voulons.
Luiz Inácio Lula da Silva
Candidat à l'élection Présidentielle 2022 au Brésil

L'écart entre les deux hommes s’est réduit de 6 points depuis mai dernier.

Un score qui peut s'expliquer par les récentes mesures de Bolsonaro en faveur du pouvoir d'achat. Son gouvernement a augmenté les aides sociales en faveur des foyers les plus précaires et allégé l'impôt sur le carburant.

A date, les sondages donnent toujours l'ex-président de gauche Lula gagnant.

Mais la campagne ne fait que commencer : l'élection Présidentielle se tiendra le 2 octobre .