This content is not available in your region

L'appel du chef de l'Onu en faveur de l'exportation des produits agricoles et engrais russes

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
Antonio Guterres en Turquie
Antonio Guterres en Turquie   -   Tous droits réservés  Francisco Seco/The Associated Press

La marée haute a permis au porte-conteneurs Navi Star de remonter l'estuaire du Shannon et d'entrer dans le port irlandais de Foynes hier vers midi. Voici la première expédition de céréales de l'Ukraine vers l'Irlande depuis le début de la guerre en février. Ce navire a été coincé cinq mois, comme beaucoup d'autres, avant de pouvoir quitter l'Ukraine.

 Depuis la Turquie le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres a milité pour que les engrais et les produits agricoles russes atteignent les marchés mondiaux "sans entrave":

"Mais n'oublions pas que ce que nous voyons ici à Istanbul et à Odessa n'est que la partie la plus visible de la solution, a déclaré Antonio Guterres. L'autre partie de cet accord global est l'accès sans entrave aux marchés mondiaux des aliments et des engrais russes, qui ne sont pas soumis aux sanctions. Il est important que tous les gouvernements et le secteur privé coopèrent pour les amener sur les marchés. Sans engrais en 2022, il pourrait ne pas y avoir assez de nourriture en 2023".

 Les exportations de céréales ukrainiennes doivent arriver avant l'hiver, si on veut éviter une crise alimentaire en Afrique. 650.000 tonnes de céréales et de produits agricoles ont quitté les ports ukrainiens depuis le 1er août.