This content is not available in your region

L'ex-Premier ministre pakistanais Imran Khan accusé de terrorisme

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
L'ex-Premier ministre pakistanais Imran Khan, lors du meeting controversé, le 13/08/2022
L'ex-Premier ministre pakistanais Imran Khan, lors du meeting controversé, le 13/08/2022   -   Tous droits réservés  K.M. Chaudary/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

 Les ennuis continuent pour Imran Khan, particulièrement depuis son discours samedi à Islamabad. L'ex-Premier ministre pakistanais est accusé de terrorisme. En cause ses déclarations pendant le rassemblement, dans lequel il s'est engagé à poursuivre en justice des policiers et une femme juge, après l'arrestation d'un de ses proches collaborateurs qui aurait été torturé. Pour terrorisme, Imran Khan risque des années de prison.

Renversé le 10 avril par une motion de censure, l'ancien joueur vedette de cricket a depuis organisé de vastes rassemblements contre la coalition au pouvoir. Depuis les accusations de terrorisme ses partisans entourent sa maison pour empêcher son arrestation, faisant craindre des affrontements avec les autorités.