EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Dirigeants et anonymes en Europe rendent hommage à la reine Elizabeth II

La reine Elisabeth II le 18 décembre 2012
La reine Elisabeth II le 18 décembre 2012 Tous droits réservés Alastair Grant/AP
Tous droits réservés Alastair Grant/AP
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Adressant "leurs pensées" à la famille royale et aux Britanniques, chefs d'Etat ou de gouvernement se sont dits personnellement affectés par la mort de la souveraine qui, en 70 ans de règne, a rencontré quasiment tous les grands responsables de la planète.

PUBLICITÉ

Ils se disent tous affectés personnellement par le décès d'Elizabeth II. Chef d'Etats et de gouvernements, ils continuent de rendre hommage à la souveraine.

En France, dans le registre de condoléances à l'ambassade du Royaume-Uni à Paris, le président Emmanuel Macron salue "une reine de vaillance", "une reine de cœur ", "une amie de la France".

Et c'est en anglais qu'il s'exprime dans une vidéo diffusé ce vendredi : "Nous sommes reconnaissants de sa profonde affection pour ses amis. Elisabeth II maîtrisait notre langue, aimait notre culture et touchait nos cœurs."

A Berlin, les drapeaux sont en berne sur le Bundestag. Pour le président allemand comme pour le chancelier, la souveraine britannique a symbolisé la réconciliation avec l'Allemagne : "L'Allemagne se souvient avec gratitude de la Reine, qui , parmi beaucoup d'autres, a également contribué à ce que les anciens ennemis de guerre, la Grande-Bretagne et l'Allemagne, puissent se réconcilier à nouveau" a indiqué le chancelier Olaf Scholz.

Le grand-duc Henri du Luxembourg s'est dit "profondément attristé", assurant que son pays n'a "jamais oublié" le soutien du Royaume-Uni à sa famille, accueillie à Londres après l'invasion allemande en 1940.

Pour le roi d'Espagne Felipe VI, elle a "écrit les chapitres les plus pertinents de l'Histoire" depuis 70 ans.

Marque de respect à la reine, les drapeaux sont aussi en berne à Bruxelles. Le roi des Belges Philippe et son épouse ont rendu hommage à "une monarque d'exception qui a profondément marqué l'Histoire".

Le président du Conseil européen parle d'une souveraine "inébranlable" : "C'est la mort d'une personnalité qui est monumentale et nous la connaissions depuis soixante-dix ans. Elle a traversé toutes les grandes crises de notre temps - la Seconde Guerre mondiale, la Guerre froide et plus récemment la guerre en Ukraine" souligneCharles Michel, président du Conseil européen.

En Italie, des fleurs devant la grille de l'ambassade britannique à Rome. Des anonymes qui se disent touchés eux aussi par le décès d'Elizabeth II.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Décès d'Elizabeth II : les hommages se poursuivent à Londres

4 et 5 mai aux Pays-Bas : Commémorations de la Seconde Guerre Mondiale

Ukraine : hommage aux dizaines de morts de la Révolution de Maïdan