Ukraine : Zelensky se rend à Izioum, ville clé reprise aux Russes

Volodomyr Zelensky assiste à la levée du drapeau ukrainien
Volodomyr Zelensky assiste à la levée du drapeau ukrainien Tous droits réservés Leo Correa/Associated Press
Tous droits réservés Leo Correa/Associated Press
Par EURONEWS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C'est le premier déplacement du président ukrainien dans la région de Kharkiv depuis la libération de la zone ce mois-ci, presque entièrement reconquise par l'armée ukrainienne en à peine 15 jours.

PUBLICITÉ

Drapeau ukrainien fièrement hissé sous fond d'hymne national. Main sur le cœur, c'est dans une ville libérée que le président Zelensky se rend aujourd'hui.

Izioum était l'un des nombreux sites clé repris aux mains des Russes ce week-end lors d'une contre-offensive éclaire de l**'armée ukrainienne, qui affirme avoir reconquis près de 6000 m2 de terrain.**

Un président qui découvre une ville détruite.

"Cette vision, est très choquante, mais ce n'est pas un choc pour moi parce qu'on a commencé à voir les mêmes images de Bucha depuis les premiers territoires libérés. Les mêmes bâtiments détruits, des gens tués. Cela signifie aussi qu'avec notre armée, la vie, revient".

Un autre Boutcha?

La Russie avait capturé Izioum et d'autres villes en grande partie grâce à de lourds bombardements. Terrés dans leurs habitations sous occupation russes les habitants retrouvent une ville méconnaissable. Des appartements détruits, pillés et les premières traces de tortures sur certains corps. Les Ukrainiens craignent désormais la découverte de nombreux crimes de guerre dans les villes libérées.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L’Ukraine annonce avoir repris à la Russie la ville de Balakliia

Contre-offensive ukrainienne : Kyiv revendique la libération de 6 000 km2

Guerre en Ukraine : Kyiv désespère d'obtenir davantage d'aide de ses alliés