Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Bousculade meurtrière dans un stade de football en Indonésie : après le drame, comprendre

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Hommages rendus aux victimes de la bousculade dans un stade de football à Malang (Indonésie, Java)
Hommages rendus aux victimes de la bousculade dans un stade de football à Malang (Indonésie, Java)   -   Tous droits réservés  AP Photo/Achmad Ibrahim   -  

Le président indonésien Joko Widodo s'est rendu mercredi dans la ville de Malang où une bousculade dans un stade a fait au moins 131 morts, l'un des pires drames de l'histoire du football.

"Je veux connaître la racine du problème qui a entraîné cette tragédie" a déclaré Joko Widodo, quatre jours après une bousculade meurtrière dans un stade de football. Le chef d'Etat était en visite ce mercredi à Malang dans l'est de l'île de Java où s'est déroulé le drame. Il a présenté ses condoléances aux familles des victimes dans l'un des hôpitaux de la ville. 

Samedi soir dernier, après la défaite de leur équipe près de 3 000 supporters ont envahi la pelouse pour manifester leur colère. Le mouvement de foule et l'intervention des forces de police ont coûté la vie à pas moins de 131 personnes, dont un enfant

Enquête et audits

Le président indonésien a depuis annoncé la suspension de tous les matchs, l'indemnisation financières des victimes et l'ouverture d'une enquête qui pourrait durer jusqu'à trois semaines. 

Dans un contexte de colère à l'encontre des forces de l'ordre, le chef de la police de la ville a été limogé lundi et neuf policiers ont été suspendus. 19 autres sont interrogés au sujet de la catastrophe dans le stade.

Alors que l'Indonésie doit accueillir l'an prochain la Coupe du Monde de football des moins de 20 ans, le pays s'est engagé à mener un audit dans tous ses stades.