EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Mondiaux de judo 2022 : le Brésil et la Mongolie mettent un terme à la domination japonaise

la Brésilienne Rafaela Silva remporte la médaille d'or chez les -57 kg aux Mondiaux de judo 2022, Tachkent, 8 octobre 2022.
la Brésilienne Rafaela Silva remporte la médaille d'or chez les -57 kg aux Mondiaux de judo 2022, Tachkent, 8 octobre 2022. Tous droits réservés Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
Tous droits réservés Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Brésilienne Rafaela Silva et le Mongol Tsogtbaatar Tsend-Ochir ont été sacrés en -57 kg et -73 kg aux Mondiaux de judo, samedi à Tachkent, rompant ainsi la domination du Japon dans la compétition.

PUBLICITÉ

Les Championnats du monde de judo 2022 se sont poursuivis ce samedi avec d'incroyables combats à Tashkent. Pour ce troisième jour des Mondiaux , les passionnés de judo ont également pu profiter des nombreuses activités organisées par la Fédération internationale de judo.

La Brésilienne Rafaela Silva et le Mongol Tsogtbaatar Tsend-Ochir ont été sacrés en -57 kg et -73 kg aux Mondiaux de judo, rompant ainsi la domination du Japon dans la compétition.  

Le retour de Rafaela Silva

La championne olympique 2016 Rafaela Silva était en feu tout au long de la journée. Grâce à un judo spectaculaire, elle a vaincu tous ses adversaires et s'est retrouvée en finale contre Funakubo Haruka. 

La Japonaise avait remporté l'or cette année aux Grand Slam de Budapest et de Paris.

Neuf ans après son premier titre mondial, Rafaela Silva s'est imposée en finale par waza-ari contre Haruka Funakubo. Elle a remporté son combat grâce à une projection à trente secondes de la fin du temps réglementaire.

L'émotion de la championne de 30 ans qui a retrouvé le plus haut niveau était très intense.

Le directeur des sports du Comité international olympique, Kit McConnell, a remis les médailles aux judokates

Quand j'ai serré mon coach dans mes bras, je n'arrivais pas à croire que j'étais redevenu champion du monde, et elle me disait : Tu l'as fait, c'est réel, ce moment est bien réel ! Tu l'as encore fait", a dit Rafaela Silva après avoir reçu sa médaille.

La Mongolie à l'honneur avec Tsend-Ochir

Chez les -73kg, le Japonais Soichi Hashimoto était bien parti pour gagner la 5ème médaille d'or pour le Japon. Sur le chemin de la finale, il a notamment vaincu le champion du monde en titre Lasha Shavdatuashvili.

Le très ambitieux judoka mongol Tsogtbaatar Tsend-Ochir a également battu tous ses adversaires, dont le Canadien Arthur Margelidon. Ces deux hommes se sont donc logiquement retrouvés en finale. 

Le champion mongol s'est imposé par waza-ari au cours de la prolongation. Le médaillé de bronze des JO de Tokyo a remporté ainsi son premier titre aux mondiaux de judo.

C'est Max-Hervé George, le PDG d'Ultima Group qui a remis les médailles aux gagnants.

L'ancien président de la Mongolie Battulga Khaltmaa a également participé à la cérémonie de remise de prix. 

"Aujourd'hui, je me suis réveillé pour être le numéro un - je suis venu ici pour être le champion du monde et je l'ai fait", a dit Tsogtbaatar Tsend-Ochir

Les judokas ouzbeks aussi ont répondu présents lors de ces Mondiaux. Le public était ravi de voir ses héros en action. Les Ouzbeks ont encore quelques espoirs de médaille pour ce dimanche, ce sera une journée à ne pas manquer !

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mondiaux de judo 2022 : l'Ouzbékistan et le Brésil célèbrent leur deuxième médaille d'or

Grand Chelem de Judo de Tachkent : pluie de waza-aris sur les tatamis

Grand Chelem de Judo : Manuel Lombardo et Clarisse Agbégnénou brillent à Tachkent