Mondiaux de judo 2022 : avec deux médailles d'or, le Japon répond présent à Tachkent

Access to the comments Discussion
Par euronews
L'Israélien Yam Wolczak (blanc) et le Taïwanais Yang Yung Wei combattent pour la médaille de bronze dans la catégorie des moins de 60 kg
L'Israélien Yam Wolczak (blanc) et le Taïwanais Yang Yung Wei combattent pour la médaille de bronze dans la catégorie des moins de 60 kg   -   Tous droits réservés  KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP

Dans le cadre de l'événement phare de la Fédération internationale de judo, les Championnats du monde de judo ont collaboré avec le gouvernement ouzbek pour organiser un événement inédit : Le Forum économique de judo.

Ce forum qui rassemble les membres de la famille du judo, le gouvernement et des représentants du secteur privé a été un grand succès. Cette journée constitue avant tout un point de départ pour un projet qui profitera à la fois à l'économie et à la communauté sportive.

Le Japon frappe fort

Les passionnés de judo se sont retrouvés ce jeudi à l'Humo Arena de Tachkent pour la première journée des Mondiaux de judo 2022.

Le Japon a frappé fort en réalisant un doublé en or au premier jour des Championnats du monde. 

Chez les femmes dans la catégorie des -48 kg, la tenante du titre Tsunoda Natsumi et chez les hommes dans les -60kg, le champion olympique Takato Naohisa, ont remporté la médaille d'or.

En finale, son combat le plus long de la journée, Tsunoda Natsumi s'est imposée par ippon après 2 min 16 sec contre l'Allemande Katharina Menz, qui disputait sa première finale internationale dans un grand championnat.

La championne japonaise était calme et sereine durant toute la compétition. Son attaque favorite, le Tomoe Nage, et sa domination totale dans le travail au sol sont presque inégalées.

En devenant double championne du monde, Natsumi Tsunoda a marqué de son empreinte la catégorie des -48 kg. Le président de la Fédération internationale de judo, Marius Vizer, a remis les médailles aux gagnantes.

Takato Naohisa dans la légende

Chez les hommes, le champion olympique de Tokyo Takato Naohisa a conquis son quatrième titre mondial en -60 kg après ceux de 2013, 2017 et 2018.

En demi-finale, il a retrouvé son adversaire de la finale olympique, le grand Yang Yung Wei. Mais il ne lui a laissé aucune chance.

En finale de la catégorie des - 60kg, contre le Mongol Ariunbold Enkhtaivan, le Japonais a marqué un premier waza-ari au bout de vingt secondes et a récidivé deux minutes plus tard.

En remportant un quatrième titre mondial, Naohisa Takato a véritablement inscrit son nom dans l'histoire du judo. 

Le dauphin de Takato aux JO, Yang Yung-wei, a décroché le bronze, tout comme le Kazakh Yeldos Smetov.

"J'adore le judo et je le regarde tout le temps, je peux rester au plus haut niveau car je m'entraîne tous les jours", a expliqué Takato Naohisa. 

Bien que l'Ouzbékistan ait manqué de peu une médaille, Dilshodbek Baratov a fait preuve d'un grand respect envers son adversaire kazakh. Ce geste est surtout le signe de grandes choses à venir dans ces Championnats du monde !

Résultats de la première journée des Championnats du monde de Tachkent:

Femmes: -48 kg

1. Tsunoda Natsumi (JPN)

2. Katharina Menz (GER)

3. Assunta Scutto (ITA)

3. Abiba Abuzhakynova (KAZ)

Hommes: -60 kg

1. Takato Naohisa(JPN)

2. Ariunbold Enkhtaivan (MON)

3. Yeldos Smetov (KAZ)

3. Yang Yung-wei (TPE)