Haïti face à une profonde crise économique, sécuritaire et humanitaire

Manifestations à Port-au-Prince, Haïti (10/10/22)
Manifestations à Port-au-Prince, Haïti (10/10/22) Tous droits réservés Odelyn Joseph/Copyright 2021 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gouvernement haïtien a demandé à la communauté internationale l'envoi d'une force spécialisée armée pour lutter contre les gangs. Cette requête a provoqué de violentes manifestations.

PUBLICITÉ

La tension reste vive en Haïti toujours plongé dans une profonde crise économique, humanitaire et sécuritaire.

Dans ce contexte explosif, le gouvernement haïtien a demandé à la communauté internationale l'envoi d'une force spécialisée armée pour lutter contre les gangs. Cette demande a provoqué des rassemblements de colère, les manifestants refusant toute ingérence étrangère.

"Cette requête du gouvernement est un acte anticonstitutionnel, c'est un acte contre l'État, contre la volonté du peuple haïtien, qui veut un pays libre où tout le monde peut manger, avoir des soins de santé, et vivre comme des êtres humains", dit ce manifestant.

Confronté à des pénuries de carburant, le pays des Caraïbes vit depuis plusieurs semaines au rythme des manifestations et des pillages. A cela s'ajoute la résurgence de l'épidémie de choléra qui a déjà fait une quinzaine de morts depuis le début du mois.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Six policiers tués par les gangs en Haïti

Le pape demande la libération de six religieuses enlevées en Haïti

Haïti : les violences des gangs ont fait plus de 2 400 morts depuis le début de l'année