Moscou accuse Kyiv d'être à l'origine des explosions dans sa région de Belgorod

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Des débris provenant d'un immeuble de Belgorod, en Russie le 13 octobre 2022.
Des débris provenant d'un immeuble de Belgorod, en Russie le 13 octobre 2022.   -   Tous droits réservés  AP/RU-RTS

Dans la région frontalière russe de Belgorod, au nord de l'Ukraine, plusieurs frappes dont l'une sur un dépôt de munitions ont été attribuées par les autorités locales à l'armée ukrainienne. Kyiv dément toute implication et indique qu'il s'agit d'une erreur de son belligérant lors de la préparation d'une attaque sur Kharkiv.

La Russie a essuyé jeudi 13 octobre, un autre revers avec la désignation par l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe de son régime comme "terroriste". Une décision saluée par le président ukrainien depuis son bureau de Kyiv. "Nous avons une réponse puissante de l'APCE (Assemblée parlementaire du conseil de l'Europe), qui est la première organisation internationale à désigner le régime actuel en Russie comme terroriste. Il est très important que ce soit un signal politique. Un signal à tous les Etats - membres du Conseil de l'Europe et tous les Etats du monde, qu'il n'y a rien à négocier avec ce groupe terroriste, qui s'est approprié la Russie et a déclenché la guerre la plus odieuse en Europe depuis 80 ans. Il faut répondre à la terreur par la force à tous les niveaux.", a déclaré Volodymyr Zelensky.

Dans le sud de l'Ukraine, les avancées de l'armée de Kyiv et le retrait partiel des troupes russes laissent penser que le prochain front sera établi près de la ville de Kherson.

Vladimir Saldo, le nouveau chef pro-russe de cette région illégalement annexée par Moscou a déclaré qu'une évacuation des civils allait commencer en raison de l'approche des combats.

Ailleurs dans le pays, l'Ukraine continue d'avancer ses pions et la Russie de bombarder les villes à sa portée depuis le front. Suite à une série d'attaques sur Mykolaïv dans la nuit de mercredi à jeudi 13 octobre, un garçon de 11 ans est mort à l'hôpital après avoir été sauvé des décombres.