Italie : Giorgia Meloni officiellement nommée Première ministre

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP, AP
Giorgia Meloni au Palais présidentiel à Rome, le 21/10/2022
Giorgia Meloni au Palais présidentiel à Rome, le 21/10/2022   -   Tous droits réservés  ANGELO CARCONI / ANSA / AFP

Giorgia Meloni, qui, avec son parti post-fasciste Fratelli d'Italia a remporté les dernières législatives, a été officiellement appelée au poste de Premier ministre.

La Romaine de 45 ans a été reçue dans la matinée au palais du Quirinal par le président de la République Sergio Mattarella dans le cadre des consultations précédant la nomination d'un gouvernement. Elle a proposé au président qu'il lui confie la formation du gouvernement. Ce que le président Mattarrella a accepté. 

Elle a ensuite présenté en fin d'après midi la composition de son équipe qui prêtera serment ce samedi à 8h GMT au palais du Quirinal. 

Un gouvernement composé de 24 ministres

Voici les principaux portefeuilles :

  • Giancarlo Giorgetti, ministre du Développement économique sous le Premier ministre sortant Mario Draghi, est nommé ministre de l'Economie. M. Giorgetti, 55 ans, passe pour une figure puissante mais discrète de la Ligue (extrême droite) de Matteo Salvini, dont il est considéré comme l'un des représentants les plus modérés et pro-européens.
  • L'ancien président du Parlement européen Antonio Tajani, membre de Forza Italia, est nommé aux Affaires étrangères.
  • L'eurodéputé Raffaele Fitto, coprésident du Groupe des conservateurs et réformistes européens, présidé par Giorgia Meloni, hérite du portefeuille des Affaires europénnes.
  • Matteo Salvini, patron de la Ligue anti-immigration, revient au poste de vice-Premier ministre qu'il avait déjà occupé à l'issue des élections de 2018, lorsque son parti avait formé un gouvernement avec les populistes écolos du Mouvement 5 Étoiles. Il prend par ailleurs le portefeuille de l'Infrastructure et des Transports.
  • Le technocrate Matteo Piantedosi, 59 ans, qui a passé toute sa carrière dans la préfectorale et la haute fonction publique, arrive au ministère de l'Intérieur dans un gouvernement nationaliste pour lequel les questions de sécurité et d'immigration sont stratégiques.
  • Le député Carlo Nordio est pour sa part nommé ministre de la Justice.
  • Guido Crosetto, très proche de Giorgia Meloni, est nommé à la Défense.

Suite logique des législatives

Fratelli d'Italia, le parti post-fasciste dirigé par Giorgia Meloni, avait obtenu 26% des voix aux élections du 25 septembre, remportant là une victoire historique.

Elle a constitué une coalition de droite-extrême droite qui dispose de la majorité absolue tant à la Chambre des députés qu'au Sénat.

Dans cette coalition, on trouve, outre Fratelli d'Italia, le parti de Silvio BerlusconiForza Italia (qui a obtenu 8% des voix aux législatives) et la formation de Matteo SalviniLa Ligue (9% aux législatives).