Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Tour de France 2023 : une diagonale et des montagnes

Access to the comments Discussion
Par Vincent Ménard
Le patron du Tour de France, Christian Prudhomme, lors de la présentation du parcours, ce jeudi.
Le patron du Tour de France, Christian Prudhomme, lors de la présentation du parcours, ce jeudi.   -   Tous droits réservés  ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/AFP or licensors   -  

C'est déjà une certitude : le prochain vainqueur du Tour de France cycliste, qui se disputera du 1er au 23 juillet 2023, sera un excellent grimpeur.

Le parcours dévoilé ce jeudi à Paris ne laisse aucune place au doute à ce sujet vu le parcours très montagneux qui attend les coureurs. 

Ils devront traverser en diagonale, du sud-ouest au nord-est, les cinq massifs de l'Hexagone : les Pyrénées, le Massif central, le Jura, les Alpes et les Vosges à la veille de l'arrivée finale sur les Champs-Elysées.

Une entame musclée au Pays basque

Pour la 25ème fois en 110 éditions, la Grande Boucle s'élancera de l'étranger, en l'occurrence de Bilbao, en Espagne.

Les deux premières étapes sur les routes escarpées du Pays basque semblent promises aux puncheurs avec une multitude d'ascensions courtes et raides.

Le profil des deux étapes suivantes - avec le retour en France - doit davantage donner le sourire aux sprinteurs.

Des Pyrénées précoces

Dès le cinquième jour de course, les grimpeurs seront à l'honneur avec deux cols pyrénéens au menu, ceux de Soudet et de Marie-Blanque. 

Le lendemain, le peloton se frottera au col d'Aspin et au mythique Tourmalet avant une arrivée sur les hauteurs de Cauterets.

Le grand retour du Puy de Dôme

L'un des grands rendez-vous de ce Tour 2023 est fixé au 9 juillet avec une étape entre Saint-Léonard-de- Noblat, la ville de Raymond Poulidor, et le Puy de Dôme, théâtre de son duel d'anthologie avec Jacques Anquetil en 1964.

Ce sera la première fois depuis 35 ans que les "forçats de la route" se hisseront au sommet de ce volcan qui a donné son nom au département.

En raison de l'étroitesse de la chaussée, les 4 derniers kilomètres de l'ascension - à 12% de pente moyenne - se feront sans public.

Des Alpes gargantuesques

Après une arrivée hors-catégorie au Grand Colombier le 14 juillet, jour de la fête nationale, les Alpes se dresseront devant les coureurs. 

Sur la route de Morzine, ils devront escalader les cols de la Ramaz et de Joux-Plane.

Sur celle de Saint-Gervais, ils se départageront sur les sévères rampes menant au Bettex.  

Quant à l'étape-reine, elle les verra franchir le col des Saisies, le Cormet de Roselend, la côte de Longefoy et le terrible col de la Loze - toit du Tour perché à 2304 mètres d'latitude - en direction de l'altiport de Courchevel.

Un seul contre-la-montre

Entre-temps est programmé le seul contre-la-montre - d'une distance de 22 kilomètres -proposé cette année par les organisateurs, entre Passy et Combloux, au pied du Mont-Blanc et via la côte de Domancy, où Bernard Hinault avait construit sa victoire lors des championnats du monde en 1980.

Les Vosges en juge de paix ?

Le classement général pourrait encore être bouleversé lors de l'avant-dernière étape vers le Markstein avec 6 difficultés recensées, dont le Petit Ballon et le col du Platzerwasel dans les 30 derniers kilomètres.

En résumé, ce sont pas moins de 30 cols - un record - et près de 56 000 mètres de dénivelé positif que devront avaler le maillot jaune et ses rivaux !

Le Tour féminin de Clermont à Pau

Juste avant de révéler le détail du parcours masculin, les organisateurs ont levé le voile sur la deuxième édition du Tour féminin.

Le départ sera donné de Clermont-Ferrand le 23 juillet pour huit jours de courses avec notamment une arrivée au Tourmalet, puis un contre-la-montre de 22 kilomètres à Pau en guise d'épilogue.

En 2022, la Néerlandaise Annemiek Van Vleuten a écoeuré la concurrence en remportant le Tour, le Giro, la Vuelta et la course en ligne des Mondiaux.

Chez les hommes, le Danois Jonas Vingegaard a détrôné le Slovène Tadej Pogacar, vainqueur de la Grande Boucle en 2020 et en 2021.