Changement climatique : le réchauffement de la mer Méditerranée inquiète

La mer Méditerranée sur le littoral de Barcelone en Espagne.
La mer Méditerranée sur le littoral de Barcelone en Espagne. Tous droits réservés Manu Fernandez/Copyright 2019 The AP. All rights reserved.
Par Camille Pauvarel
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des pics 5°C au-dessus des normales de saison ont été enregistrés le 30 octobre le long des côtes françaises.

PUBLICITÉ

Il n'y a pas que sur terre que le réchauffement climatique s'accélère et s'intensifie. Des pics de 5°C au-dessus des normales de saison ont été enregistrés en mer Méditerranée par le service européen marin Copernicus. Le large des côtes françaises est le plus impacté avec des eaux parfois à 23 degrés en octobre.

Ces phénomènes inquiètent les scientifiques qui constatent un danger pour la biodiversité marine.

Karina Von Schuckmann est océanographe. "Ces événements sont plus forts, plus sévères et plus longs aussi, constate-t-elle. Il y a des espèces qui vont migrer, d'autres qui vont disparaitre dans cette région."

Cette augmentation de la température de la Méditerranée n'est pas une surprise au vu d'une année marquée par des vagues de chaleur inédites.

En France, le mois d'octobre a battu des records pour sa durée et sa chaleur.

François Jobard, prévisionniste à Météo-France. "Ce qui est particulièrement frappant pour cette année 2022, souligne-t-il, c'est que les mois avec une très forte anomalie semblent se succéder. Ils sont en tout cas, très nombreux, on pense au mois de mai qui a été le mois le plus chaud. Il y a eu le mois d'août qui a été le deuxième mois le plus chaud, et maintenant le mois d'octobre qui est le mois le plus chaud."

Océanographes et météorologues avertissent que les températures élevées de l'eau pourraient aussi favoriser des phénomènes météorologiques extrêmes comme la formation d'orages violents.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les saumons menacés par le réchauffement climatique

Émissions de CO2 : un niveau jamais égalé en 2022

Climat : en perdant 6% en 2022, jamais les glaciers suisses n'avaient fondu aussi vite