EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Pays-Bas : les esclaves "blackface" de Saint Nicolas, une tradition qui dérange

Un "père fouettard" au visage maquillé
Un "père fouettard" au visage maquillé Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Saint Nicolas arrive aux Pays-Bas dans la ville de La Haye avec ses esclaves controversés, des Pères fouettard, "Zwarte Piet", en néerlandais. Des personnages joués par des participants dont le visage est grimé en noir, qui amusent la foule. Mais en 2022 on rit jaune.

PUBLICITÉ

  Saint Nicolas arrive aux Pays-Bas dans la ville de La Haye avec ses esclaves controversés , des "Pères fouettard", "Zwarte Piet", en néerlandais. Des personnages joués par des participants dont le visage est grimé en noir, coiffés de perruques noires et frisées, qui amusent la foule. Mais en 2022 on rit jaune. Une touriste française d'ailleurs s'étonne de cette coutume qu'elle juge raciste. La municipalité de La Haye a pris de la distance en encourageant un maquillage gris foncé sensé illustrer la suie de la cheminée.  Il y a plusieurs années déjà une commission du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme avait ouvert une enquête sur le sujet.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gaza : la CIJ rejette la demande du Nicaragua contre l'Allemagne

Afrique du Sud contre Israël : les enjeux de la plainte pour "génocide" déposée devant la CIJ

Un ex-membre du groupe Wagner veut témoigner sur les crimes de guerre commis en Ukraine