Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Mondial 2022 : l'Arabie saoudite crée la surprise en dominant l'Argentine 2-1

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Le footballeur argentin Lionel Messi lors du match Argentine-Arabie saoudite, le 22/11/2022
Le footballeur argentin Lionel Messi lors du match Argentine-Arabie saoudite, le 22/11/2022   -   Tous droits réservés  Ebrahim Noroozi/Copyright 2022 The AP. All rights reserved

L'Argentine a totalement raté son entrée dans la Coupe du monde au Qatar en étant battue ce mardi par l'Arabie saoudite (2-1). Le match avait lieu au stade de Lusail (nord de Doha).

L'équipe de Lionel Messi, invaincue depuis 36 matchs, a cédé face aux Saoudiens, entrainés par le Français Hervé Renard, encaissant 2 buts en 5 minutes, en début de seconde période.

Les "Faucons Verts" (surnom de la sélection saoudienne) signent là une des plus grandes performances de leur histoire, et créent indiscutablement la sensation de ce début de compétition.

Le film du match

Un pénalty converti par Messi (10e minute) a d'abord mis l'Argentine en marche en première période.

Un coup de massue frustrant pour les hommes d'Hervé Renard car ces derniers offraient alors une belle réplique aux vainqueurs de la dernière Copa America, en maniant notamment avec maîtrise le piège du hors-jeu dans lequel sont successivement tombés Messi (22e) et Lautaro Martinez (25e, 35e).

Puis le gardien Emiliano Martinez a vécu cinq minutes cauchemardesques au retour des vestiaires en étant abandonné par sa défense --notamment par le défenseur de Tottenham Cristian Romero-- sur des buts de Saleh Al-Sherhi (48) et Salem Al-Dawsari (53), complètement décomplexés.

Jusqu'à la fin du match, Lionel Messi et ses partenaires sont apparus sans solution.

L'analyse de la défaite

En difficulté dans les petits espaces, à l'image de la star du Paris SG, et manquant souvent de synchronisation dans les courses, les Sud-Américains ont surtout été contrariés par le solide défi physique imposé par les hommes du sélectionneur français Hervé Renard.

Leur défense a été très inquiétante tandis qu'aux avant-postes, le trident Messi-Di Maria-Martinez a largement déçu.

Les joueurs de l'Albiceleste qui restaient sur une série d'invincibilité de 36 matches depuis plus de trois ans (à une seule longueur du record mondial établi par l'Italie) ne s'attendaient sans doute pas à chuter d'entrée, tétanisés en quittant ensemble le terrain après quasiment un quart d'heure de temps additionnel.

Et à voir l'explosion de joie des Saoudiens au coup de sifflet final, on imagine qu'eux non plus n'avaient pas rêvé pareil exploit.

La suite de la compétition

Déjà en difficulté au premier tour du Mondial-2018 (avec quatre points seulement il y a quatre ans), l'Argentine se trouve donc déjà au pied du mur dans le groupe C avant d'affronter le Mexique samedi tandis que les Faucons Verts seront le même jour opposés à la Pologne de Robert Lewandowski.