EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Allemagne : résistance dans un village menacé de destruction pour de l'extraction de charbon

Désobéissance civile à Lützerath, Allemagne, le 8 janvier 2022
Désobéissance civile à Lützerath, Allemagne, le 8 janvier 2022 Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Allemagne, la résistance s'organise dans le village de Lützerath, menacé de destruction en raison de l'expansion d'une mine de charbon située à proximité immédiate.

PUBLICITÉ

En Allemagne, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées ce dimanche pour se former à la désobéissance civile dans le village de Luetzerath, situé à proximité immédiate d'une immense mine de charbon à ciel ouvert. La localité doit être prochainement détruite.

Dans ce petit hameau de quelques maisons, tous les habitants sont déjà partis, les lieux appartenant à la société énergétque. Mais depuis deux ans, des militants opposés à la mine de charbon campent sur place et disent défendre le village.

"Ce qui se trouve derrière nous est la plus grande source de CO2 en Europe" explique Luisa Neubauer, militante du mouvement Fridays For future.

"Cela affecte des gens dans le monde entier. Nous sommes également ici pour nous exprimer lorsque le gouvernement n'ose pas le faire" dénonce-t-elle.

Le sujet a créé un fossé entre les militants écologistes, et les membres de l'exécutif local et du gouvernement allemand issus du parti des Verts.

La société minière qui exploite les ressources en charbon explique que la sécurité énergétique de l'Allemagne est en jeu, une situation aggravée par la fin des livraisons de gaz russe. L'extraction de charbon dans cette mine est censée s'arrêter d'ici 2030. En attendant, des affrontements pourraient avoir lieu avec la police, qui a déclaré ne pas procéder au délogement des militants avant le 10 janvier.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Allemagne déloge ses cabines téléphoniques

Charbon : l'UE assure que ce "combustible sale" n'entravera pas ses ambitions énergétiques

Macron qualifie la montée de l'extrême droite de "vent mauvais" pour l'Europe