EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

En pleine crise, la Moldavie se dote d'un nouveau Premier ministre

Dorin Recean a été ministre de l'Intérieur entre 2012 et 2015.
Dorin Recean a été ministre de l'Intérieur entre 2012 et 2015. Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Moldavie a nommé vendredi un nouveau Premier ministre pro-européen, Dorin Recean, quelques heures à peine après la démission de sa prédécesseure et le survol de son territoire par un missile russe.

PUBLICITÉ

La Moldavie a nommé vendredi un nouveau Premier ministre pro-européen, Dorin Recean, quelques heures à peine après la démission de sa prédécesseure et le survol de son territoire par un missile russe.

Cette ex-république soviétique subit de plein fouet les conséquences de la guerre dans l'Ukraine voisine, entre crise énergétique et "tentatives de déstabilisation" de Moscou.

Dans une décision relevant apparemment de motifs politiques internes, la Première ministre Natalia Gavrilita a remis dans la matinée sa démission, après un an et demi au pouvoir. La veille, les services de renseignement moldaves avaient confirmé des informations de Kyiv selon lesquelles Moscou planifiait de renverser le gouvernement de Chisinau.

"Il est temps pour moi de partir", a expliqué la responsable de 45 ans devant la presse, évoquant "un manque de soutien et de confiance dans le pays".

Pro-européen

Ancien ministre de l'Intérieur et entrepreneur dans la fintech, Dorin Recean, 48 ans, va prendre le relais. Il occupait depuis février 2022 le rôle de conseiller auprès de la cheffe d'Etat dans les questions de défense. Il doit maintenant recevoir la confiance du Parlement, un vote qui devrait se dérouler sans accrocs: le parti pro-européen dispose du soutien de 63 députés sur 101 sièges.

"Nous avons besoin d'unité pour surmonter cette période difficile", a insisté la présidente Maia Sandu lors d'une courte allocution, promettant la mise en place "rapide" d'un nouveau cabinet. "Notre pays va sortir la tête haute de cette période troublée", a-t-elle ajouté.

Multiples crises

La Moldavie, petite nation de 2,6 millions d'habitants nichée entre l'Ukraine et la Roumanie, est confrontée à de nombreux défis.

Candidate depuis fin juin à l'entrée dans l'UE, elle doit compter avec des soldats russes sur son sol, dans la région séparatiste prorusse de Transdniestrie.

Vendredi, le ministère de la Défense a détecté un projectile ayant survolé deux villages dans sa course vers l'Ukraine. L'ambassadeur de la Russie a été convoqué dans la foulée. La Moldavie avait connu un incident similaire en octobre 2022. Des débris ont également été retrouvés à plusieurs reprises.

Maia Sandu a récemment accusé Moscou d'être derrière des trafics d'armes, de biens, de traites d'humains ou de financer des manifestations antigouvernementales, évoquant une "guerre hybride".

Extrêmement dépendante de la Russie, la Moldavie est aussi secouée par une crise énergétique. Elle a subi une réduction drastique des livraisons par Gazprom et a aussi été victime de pannes d'électricité massives à la suite de frappes russes sur des sites énergétiques ukrainiens.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Moldavie démantèle un groupe "orchestré par Moscou" pour déstabiliser le pays

Moldavie : manifestation pour le pouvoir d'achat, dans un pays qui souhaite rompre avec Moscou

Moldavie : le nouveau Premier Ministre pro-européen entériné au Parlement