PUBLICITÉ

Chars et confettis, le carnaval italien de Viareggio célèbre son 150ème anniversaire

Un festivalier lors du Carnaval de Viareggio en 2020
Un festivalier lors du Carnaval de Viareggio en 2020 Tous droits réservés Iacopo Giannini/AP
Tous droits réservés Iacopo Giannini/AP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

🎉 Il fête cette année ses 150 ans mais pour les Italiens, il n’a pas une ride. Le Carnaval de Viareggio, en Toscane, et son défilé de chars allégoriques attirent des milliers de curieux jusqu'au 25 février prochain.

PUBLICITÉ

C’est l’un des défilés les plus attendus de l’année. Le carnaval italien Viareggio, en Toscane, célèbre ses 150 ans d'existence.

Il fête cette année ses 150 ans, mais pour les Italiens il n’a pas une ride. Le Carnaval de Viareggio, en Toscane et son défilé de chars allégoriques attirent des milliers de curieux jusqu'au 25 février prochain. 

Ici, le carnaval est une affaire que l’on prend très au sérieux et pour beaucoup c’est un souvenir associé à l’enfance. "Quand nous étions enfants, nous nous levions le matin et nous construisions des chars avec des lego, c'était notre jeu", raconte Umberto Cinquino, artiste du Carnaval. "Aujourd'hui mes enfants font la même chose, car nous vivons dans une ville qui vit du Carnaval", poursuit-il.

"Je dis toujours que ceux qui sont nés à Viareggio, sont nés avec des confettis dans le sang. Quand le mois de février arrive, quelque chose se déclenche dans notre tête", se réjouit Marzia Etna, artiste du Carnaval 

Des mois de préparatifs

Des familles entières travaillent sans relâche depuis l'été pour confectionner des dizaines de chars, chargés symboliquement. A chacun sa signification, et son interprétation.

Les outils et méthodes de construction de ces géants évoluent depuis 1873, grâce à l'intervention de constructeurs de bateaux et à l’introduction de papier mâché.

"Le papier mâché a révolutionné la construction des chars, car il a apporté légèreté et taille et la possibilité de construire de très grandes marionnettes et, en outre, d'y insérer des mécanismes de mouvement qui donnent une âme et une vie à ce spectacle," explique Andrea Mazzi du musée du Carnaval de Viareggio

Les célébrations ont commencé le 4 février dernier et doivent s’achever le 25 par un spectaculaire feu d’artifice.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Fantaisie et créativité débordantes : le carnaval de San Francisco émerveille les spectateurs

Après la pandémie, le carnaval de Rio reprend des couleurs

Italie : coup d'envoi des carnavals de Venise et Viareggio