PUBLICITÉ

Ukraine : Volodymyr Zelensky compte sur les Occidentaux et veut discuter avec la Chine

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky quitte une conférence de presse à Kyiv, en Ukraine, le 24 février 2023.
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky quitte une conférence de presse à Kyiv, en Ukraine, le 24 février 2023. Tous droits réservés AP Photo/Efrem Lukatsky
Tous droits réservés AP Photo/Efrem Lukatsky
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un an après le début de l’invasion russe de l’Ukraine, le président ukrainien a souligné l’importance de l’aide occidentale en conférence de presse.

PUBLICITÉ

Volodymyr Zelensky a tenu une conférence de presse ce vendredi à Kyiv, pour évoquer le premier anniversaire de l’invasion russe de l’Ukraine.

Répondant à la question d'un journaliste sur le pire moment vécu en un an, le président ukrainien a relaté la visite traumatisante de la ville de Boutcha, après le retrait des forces russes.

"C'était très effrayant parce que nous avons vu que le mal n'est pas ailleurs, il est ici sur Terre", a-t-il déclaré avec une émotion palpable.

Volodymy Zelensky s’est voulu rassembleur, au moment d’évoquer un éventuel plan de paix. N’excluant pas des discussions avec des pays comme la Chine, qui n’ont pas condamné l’invasion russe.

"Nous travaillons pour que tous les continents soient représentés, nous travaillons pour qu'il y ait l'Amérique latine. J'aimerais beaucoup que des représentants du continent africain participent au plan de paix. Et pour être honnête, j'aimerais avoir l'Inde et j'aimerais avoir la Chine."

Le président ukrainien a même affirmé prévoir une rencontre avec son homologue chinois Xi Jinping, proche partenaire de Vladimir Poutine, après des propositions de Pékin en vue d'un règlement du conflit avec Moscou.

"J'ai l'intention de rencontrer Xi Jinping. Ce sera important pour la sécurité mondiale. La Chine respecte l'intégrité territoriale et doit tout faire pour que la Russie quitte le territoire de l'Ukraine", a-t-il déclaré.

Il a dit espérer que la Chine ne fournira pas d'armes à la Russie, comme l'en accuse les Etats-Unis, ce que Pékin a démenti.

Le président ukrainien a également déclaré que la victoire de l’Ukraine était "inéluctable", à conditions que les partenaires occidentaux tiennent leurs promesses au sujet des livraisons d’armes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : Pékin appelle au dialogue et rejette tout recours à l'arme nucléaire

La frappe à Kharkiv fait 16 morts, Zelensky évoque la concentration de troupes russes

La Russie poursuit son offensive dans le nord-est de l'Ukraine