Vladimir Poutine reçoit le chef de la diplomatie chinoise au Kremlin

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Vladimir Poutine avec le chef la diplomatie chinoise, Wang Yi, au Kremlin 22/02/23
Vladimir Poutine avec le chef la diplomatie chinoise, Wang Yi, au Kremlin 22/02/23   -  Tous droits réservés  Anton Novoderezhkin/Sputnik

Vladimir Poutine a jugé mercredi que la relation russo-chinoise "stabilisait la situation internationale", en plein suspense autour d'un plan de paix chinois pour l'Ukraine, censé être rendu public cette semaine.

Les liens privilégiés entre Moscou et Pékin

"Les relations internationales sont compliquées aujourd'hui (...) Dans ce contexte, la coopération (...) entre la Chine et la Russie a une grande importance pour la stabilisation de la situation internationale", a déclaré le président russe, en accueillant au Kremlin le chef de la diplomatie chinoise Wang Yi.

Vladimir Poutine ne reçoit que rarement des responsables étrangers qui ne sont pas des chefs d’État, cette rencontre soulignant une fois de plus les liens privilégiés entre le Kremlin et son allié chinois.

"Nous atteignons de nouveaux horizons", s'est félicité Vladimir Poutine, en ajoutant attendre le président chinois Xi Jinping avec une visite en Russie, envisagée au printemps.

Pour sa part, Wang Yi a exprimé la volonté de Pékin de "renforcer le partenariat stratégique (...) et la coopération tous azimut" avec Moscou, selon ses propos traduits en russe.

Les relations russo-chinoises "ne sont pas dirigées contre les pays tiers et résistent à leurs pressions", a-t-il souligné.

Anton Novoderezhkin/Sputnik
Vladimir Poutine et Sergueï Lavrov au Kremlin avec le chef de la diplomatie chinoise (22/02/23)Anton Novoderezhkin/Sputnik

La Chine planche sur un plan de paix en Ukraine

Le chef de la diplomatie chinoise a été reçu au Kremlin, après s'être entretenu avec le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

"Nos relations se développent de manière sûre et dynamique. Et malgré de fortes turbulences sur la scène internationale, nous faisons preuve d'unité, d'une volonté de défendre les intérêts de l'un et de l'autre", a déclaré, lors de cette rencontre Sergueï Lavrov.

La visite de Wang Yi en Russie intervient alors que la Chine cherche à jouer un rôle de médiateur dans le conflit ukrainien en évoquant publiquement un plan de paix - pour l'heure très vague - pour trouver une solution politique.

Le chef de la diplomatie est arrivé mardi à Moscou, après avoir notamment rencontré la semaine dernière le chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kouleba durant la conférence sur la sécurité organisée à Munich, en Allemagne, où il lui a présenté selon Kiev "des éléments clés du plan de paix chinois" pour l'Ukraine.

La Chine a promis de publier sa proposition de "solution politique" cette semaine, à temps pour le premier anniversaire du déclenchement de l'offensive russe en Ukraine le 24 février 2022.

Le rôle ambigu de la Chine

Proche alliée de la Russie, la Chine n'a jamais appuyé ni critiqué publiquement la campagne militaire russe en Ukraine, tout en exprimant plusieurs fois son soutien à Moscou face aux sanctions occidentales.

Mais elle a aussi appelé au respect de l'intégrité territoriale de l'Ukraine, alors que Moscou revendique l'annexion de cinq régions ukrainiennes.

AFP