Les combats meurtriers au Soudan menacent de destabiliser la région

Khartoum le 15 avril 2023
Khartoum le 15 avril 2023 Tous droits réservés Marwan Ali/AP
Tous droits réservés Marwan Ali/AP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les combats entre les ex-miliciens du Darfour et l'armée font rage dans la capitale soudanaise où les habitants sont terrés.

PUBLICITÉ

Les habitants de Khartoum restent cloîtrés chez eux et disent ne jamais avoir vu de tels combats dans les rues de la capitale soudanaise.

Les paramilitaires des Forces de soutien rapide assurent avoir pris le contrôle du palais présidentiel et de l'aéroport. Leur chef Hemedti appelle la population à ne se soulever contre l'armée et promet de ne pas s'arrêter avant de s'être emparé de toutes les bases militaires.

De son côté, le chef de l'armée Abdel Fattah al-Burhane appelle la population à rester chez elle et poursuit des frappes aériennes contre les bases des FDS.

De Moscou à Washington, en passant par l'ONU ou la Ligue arabes, les appels au cessez-le-feu se multiplient pour l'instant sans effet.

Selon les derniers bilans, plusieurs dizaines de personnes ont été tuées dans ces combats qui menacent de déstabiliser la région.

L'émisaire de l'ONU pour le Soudan annonce par ailleurs que trois humanitaires du Programme alimentaire mondial (PAM) ont été tués dans les combats.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Soudan : après les combats entre militaires dans la capitale, Khartoum, 3 humanitaires de l’ONU tués

Famine au Soudan : la communauté internationale promet plus de 2 milliards d'euros d'aide

No Comment : au Soudan, déjà près de trois millions de réfugiés