La dernière journée des festivités royales consacrée au bénévolat....et à la polémique

Le Premier ministre Rishi Sunak  montre l'exemple pour encourager le bénévolat
Le Premier ministre Rishi Sunak montre l'exemple pour encourager le bénévolat Tous droits réservés Geoff Pugh/Geoff Pugh for the Telegraph
Tous droits réservés Geoff Pugh/Geoff Pugh for the Telegraph
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que la fête du couronnement se termine en Grande-Bretagne, la controverse sur les arrestations des anti-monarchie se poursuit.

PUBLICITÉ

Donner un coup de main : le bénévolat était le thème du dernier jour des célébrations du couronnement du roi Charles III de Grande-Bretagne.

 Lors d'un déjeuner avec des personnes âgées, le Premier ministre Rishi Sunak a montré l’exemple pour encourager les gens à s’engager pour les autres. Mais il a été interpellé surtout au sujet des arrestations controversées de manifestants anti-monarchie.

"La police est indépendante du gouvernement sur le plan opérationnel, elle prend ces décisions en fonction de ce qu'elle pense être le mieux, s'est défendu Rishi Sunak, le  Premier ministre britannique. Je suis reconnaissant à la police et à tous ceux qui ont fait en sorte que ce week-end se déroule si bien, en toute sécurité. C’est un effort extraordinaire d'un grand nombre de personnes et je leur suis reconnaissant pour leur travail acharné."

 Selon les chiffres de la police londonienne, plus de 50 personnes ont été arrêtées dans la capitale alors que des foules immenses, venues également de l'étranger, s'étaient rassemblées pour cet événement historique. Des opposants inculpés de diverses infractions à l'ordre public. Certains ont critiqué ces arrestations , une réponse disproportionnée pour des manifestations pacifiques.

 Cet épisode a mis en lumière les divisions au sein du Royaume-Uni au sujet de la monarchie, mais pour la plupart, le couronnement restera dans les mémoires comme un intermède de faste et d'apparat so british. 20 millions de personnes au Royaume-Uni ont regardé le couronnement à la télévision, soit moins que les funérailles de la Reine

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une enquête du Monde montre des interpellations dangereuses de migrants par la police

Charles III a déjà commencé un traitement contre son cancer

Irlande du Nord : Rishi Sunak et Leo Varadkar à Belfast pour "un jour historique"