EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

L'UE propose un plan d'aide de 900 millions d'euros à la Tunisie

La préisdent de la Commission européenne, et les dirigeants italien et néerlandais en visite à Tunis, 11/06/2023
La préisdent de la Commission européenne, et les dirigeants italien et néerlandais en visite à Tunis, 11/06/2023 Tous droits réservés Italian Premier Office/Copyright 2021 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Italian Premier Office/Copyright 2021 The AP. All rights reserved
Par euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, ainsi que les Premiers ministres italien, Giorgia Meloni et néerlandais, Mark Rutte se sont rendus à Tunis pour parler économie et migration.

PUBLICITÉ

La présidente de la Commission européenne propose une aide à long terme à la Tunisie. Ursula von der Leyen était ce dimanche en visite à Tunis, accompagnée l es Premiers ministre d'Italie Giorgia Meloni et des Pays-Bas, Mark Rutte.

Elle a proposé au président tunisien, Kais Saied, un programme incluant une assistance financière pouvant atteindre 900 millions d'euros, ainsi qu'une aide immédiate supplémentaire de 150 millions d'euros.

La Tunisie est étranglée financièrement par une dette d'environ 80% de son PIB et ne peut plus emprunter à l'étranger, ce qui entraîne des pénuries récurrentes de certains produits de base, comme la farine, le sucre et le riz, achetés et importés par l'Etat.

Le plan en cinq points prévoit un renforcement des investissements en Tunisie notamment pour le secteur numérique, des invetissements dans l'exportation par la Tunisie d'énergies renouvelables et l'extension du programme d'échanges d'étudiants Erasmus au pays.

L'un des autres volets proposés par Bruxelles concerne la lutte contre l'immigration clandestine. Ursula von der Leyen propose que l'Union européenne fournisse cette année à la Tunisie 100 millions d'euros pour le contrôle de ses frontières, la recherche et le sauvetage de migrants.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Tunisie et l'UE scellent un "partenariat stratégique" sur l'immigration

Enrico Letta pourrait-il être l'atout de Macron dans le jeu des postes clés de l'UE contre l'extrême droite ?

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte en passe de devenir le prochain chef de l'OTAN