Naufrage de migrants au large de la Grèce : le bilan s'alourdit à 79 morts

Archive
Archive Tous droits réservés Michael Varaklas/Copyright 2022 The AP. All rights reserved.
Par euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le drame s'est produit en mer Ionienne dans le Péloponnèse. Près d'une centaine de rescapés ont été secourus. Mais des centaines d'autres migrants sont portés disparus.

PUBLICITÉ

Un nouveau drame de la migration en Méditerranée. Selon un nouveau bilan au moins 79 personnes se sont noyées lors du naufrage d'une embarcation de migrants au large de la péninsule du Péloponnèse, dans le sud-ouest de la Grèce, ont annoncé mercredi les garde-côtes grecs.

Mais des rapports indiquent que près de 600 à 700 personnes se trouvaient à bord du bateau. Alors les autorités grecques s'attendent à ce que le nombre de morts, noyés, augmente de façon exponentielle. 

Une centaine de personnes ont par ailleurs pu être secourues à ce stade, alors que le naufrage s'est produit dans les eaux internationales, au large de Pylos en mer Ionienne.

Les personnes secourues ont été accueillies dans le port de Kalamata, dans le sud du Péloponnèse.

Quatre autres personnes ont dû être évacuées par hélicoptère, également jusqu'à Kalamata où elles ont été hospitalisées dans la foulée.

Les garde-côtes grecs ont précisé qu'au moment du naufrage de l'embarcation, aucune des personnes à bord, dont la nationalité n'a pas été précisée, n'était équipée de gilet de sauvetage.

Le bateau avait été repéré pour la première fois mardi après-midi par un avion de Frontex, l'Agence européenne de surveillance des frontières, mais les migrants à bord"ont refusé toute aide", selon un précédent communiqué des autorités portuaires grecques.

Outre les patrouilleurs de la police portuaire, une frégate de la marine de guerre grecque, un avion et un hélicoptère de l'armée de l'air ainsi que six bateaux qui naviguaient dans la zone participaient à cette opération de sauvetage.

Selon les premières informations des autorités, le navire de pêche qui transportait  les migrants avait appareillé de la Libye à destination de l'Italie.

Aux frontières extérieures de l'Union européenne en Méditerranée, la Grèce est un passage habituel pour des migrants qui cherchent à rejoindre l'Union européenne depuis la Turquie voisine.

De nombreux naufrages souvent meurtriers ont lieu en mer Egée alors que la Grèce est régulièrement accusée par des ONG et des médias produisant notamment des vidéos de refouler des migrants, en quête d'asile dans l'UE, hors de son territoire.

Outre ce passage, ces personnes tentent également de passer directement en Italie en traversant la Méditerranée dans le sud du Péloponnèse ou de l'île de Crète.

Mercredi, un voilier en difficulté avec 80 migrants à bord naviguant au large de la Crète a également été secouru et remorqué par des patrouilleurs des gardes-côtes au port de Kaloi Limenes dans le sud de l'île, selon la police portuaire grecque.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Naufrage de migrants en Grèce : neuf suspects arrêtés, les recherches se poursuivent

Une soixantaine de migrants meurent dans un naufrage près des côtes italiennes

L’info du jour | 1er décembre - Soir