EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Naufrage de migrants en Grèce : neuf suspects arrêtés, les recherches se poursuivent

Des migrants pris en charge par les secouristes grecs après le naufrage de leur bateau, le mercredi 14 juin 2023
Des migrants pris en charge par les secouristes grecs après le naufrage de leur bateau, le mercredi 14 juin 2023 Tous droits réservés Thanassis Stavrakis/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Thanassis Stavrakis/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Partout en Grèce, des milliers de personnes ont manifesté contre la politique migratoire du gouvernement grec et de l'Union européenne.

PUBLICITÉ

Des milliers de personnes sont descendus dans la rue ce jeudi en Grèce après le naufrage d'un bateau de migrants au large de la péninsule du Péloponnèse, qui a fait au moins 78 morts et des centaines de disparus. Les manifestants ont accusé le gouvernement grec et l'Union europe d'avoir transformé le continent européen en "forteresse", et la Méditerranée en une "mer des morts".

Neuf Égyptiens qui se trouvaient à bord du navire et soupçonnées d'être des passeurs ont été arrêtées.

Le secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a appelé l'Europe à s'unir sur la question migratoire : "soyons clairs : ce n'est pas un problème grec. C'est un problème européen. Je pense qu'il est temps que l'Europe soit capable, de façon solidaire, de définir une politique migratoire efficace pour que ce genre de situation ne se reproduise plus."

Le chancelier allemand Olaf Scholz a lui aussi admis qu'un "système commun et solidaire" était nécesaire, pour éviter une nouveau drame de ce genre.

Des photographies du navire, prises par les garde-côtes grecs avant le naufrage, montrent des centaines de personnes entassées à bord. Selon les rescapés, des femmes et une centaine d'enfants se trouvaient dans la cale du bateau.

L'embarcation de 30 mètres de long serait partie des côtes égyptiennes et aurait fait escale en Libye avant de mettre le cap sur l'Italie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Naufrage meurtrier de migrants : la médiatrice de l'UE ouvre une enquête sur le rôle de Frontex

Naufrage de migrants au large de la Grèce : le bilan s'alourdit à 79 morts

Grèce : une mission pour sauver les eaux polluées d'Ithaque