EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Le personnel de cabine d'Easyjet Portugal entame une grève de 5 jours

Euronews
Euronews Tous droits réservés AP / Armando Franca
Tous droits réservés AP / Armando Franca
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le personnel de cabine de la compagnie aérienne britannique à bas prix Easyjet basé au Portugal a entamé vendredi une grève de cinq jours afin de réclamer des hausses des salaires.

PUBLICITÉ

L'impact dans les principaux aéroports portugais était toutefois limité, car la compagnie avait réajusté son offre.

La compagnie dément avoir annulé quelque 300 vols comme l'affirme le Syndicat national du personnel de l’aviation civile (SNPVAC) qui a lancé cette mobilisation.

Le transporteur explique les avoir "retiré de sa programmation depuis plusieurs semaines" afin de permettre aux voyageurs de s'organiser à l'avance.

"Nous avons l'intention de réaliser 100% des vols programmés depuis Lisbonne, Faro (sud), Funchal et Porto Santo (Madère)", précise Easyjet dans un communiqué, ajoutant prévoir uniquement 4 suppressions depuis Porto (nord).

Le ministère du Travail et celui des Infrastructures, qui a la tutelle des transports, avaient également instauré un service minimum permettant notamment de maintenir pendant cette période des vols entre le Portugal et les îles portugaises des Açores et Madère, ainsi que vers des capitales européennes comme Londres ou Paris.

Les salariés d'Easyjet au Portugal, qui ont déjà fait grève en avril et en mai, s'estiment discriminés par rapport à leurs collègues en Europe.

"Nous voulons que les salaires accompagnent la croissance et la consolidation de la marque au Portugal", a expliqué Ricardo Penarroias, président du syndicat, depuis l'aéroport de Porto.

"Nous poursuivons l'objectif de trouver un accord", a indiqué Easyjet précisant toutefois qu'il était impossible de répondre aux dernières revendications du syndicat qui réclame des hausses de 44% pour des contrats à temps plein.

La compagnie britannique à bas prix s'est fortement développée au Portugal ces dernières années, notamment après avoir récupéré 18 créneaux de décollage et d'atterrissage de la compagnie publique TAP, soumise à un plan de restructuration.

Easyjet, qui propose près de 90 liaisons aériennes depuis les aéroports portugais, a augmenté sa capacité de 36% en vue d'atteindre un résultat record en 2023, avait indiqué en début d'année José Lopes, directeur d’Easyjet pour le Portugal.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Easyjet poursuit le groupe Easy Life pour son nom

Le gouvernement sud-coréen durcit le ton face à la démission massive des jeunes médecins

De nombreuses mobilisations lors de la journée internationale des droits des femmes