Inquiétudes côté roumain suite à l'attaque d'un port ukrainien sur le Danube

Euronews
Euronews Tous droits réservés DANIEL MIHAILESCU/AFP or licensors
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président roumain Klaus Iohannis a dénoncé lundi "les graves risques pour la sécurité en Mer Noire" après le bombardement par la Russie d'infrastructures portuaires sur le Danube, à la frontière de la Roumanie et de la Moldavie.

PUBLICITÉ

"Je condamne fermement les récentes attaques russes contre les infrastructures civiles ukrainiennes sur le Danube, tout près de la Roumanie" membre de l'Otan, a écrit M. Iohannis sur Twitter.

Plus tôt dans la journée, un Roumain avait diffusé sur les réseaux sociaux des images montrant une explosion juste de l'autre côté d'un fleuve, alors que le port ukrainien de Reni sur le Danube semblait frappé.

Les autorités ukrainiennes ont fait état d'une attaque de quatre heures menée par des drones russes contre des infrastructures portuaires dans la région d'Odessa, dans le sud du pays.

La ville portuaire ukrainienne de Reni, qui fait face à la Roumanie, est aussi frontalière de la Moldavie.

"Cette récente escalade affecte également le transit des céréales ukrainiennes et donc la sécurité alimentaire mondiale", a déclaré le président Iohannis.

La région d'Odessa, stratégique pour les exportations ukrainiennes, est régulièrement visée par des frappes russes.

Les tensions se sont accrues en mer Noire après l'expiration lundi dernier d'un accord céréalier, crucial pour l'alimentation mondiale car il permettait les exportations de céréales ukrainiennes.

Depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie en février 2022, une grande partie des céréales ukrainiennes transitent par le Danube et le port roumain de Constanta, sur la mer Noire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Jens Stoltenberg : "Kyiv est plus proche de l'Otan que jamais"

Guerre en ukraine : Moscou commet toujours des crimes de guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Kyiv frappe au cœur la flotte russe à Sébastopol