PUBLICITÉ

Corée du Sud : évacuation de 36 000 personnes réunies à la grande fête mondiale des scouts

Les scouts se préparent à monter à bord d'un autocar lors des préparatifs pour quitter le Jamboree scout mondial à Buan, dans la province du Jeolla du Nord (8 août 2023).
Les scouts se préparent à monter à bord d'un autocar lors des préparatifs pour quitter le Jamboree scout mondial à Buan, dans la province du Jeolla du Nord (8 août 2023). Tous droits réservés ANTHONY WALLACE/AFP or licensors
Tous droits réservés ANTHONY WALLACE/AFP or licensors
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Fiasco pour la fête mondiale des scouts : l'évènement qui devait durer jusqu'au 12 août est écourté par la menace d'un typhon, additionnée à des vagues de chaleurs extrêmes et à une organisation désastreuse. Des milliers de scouts sont évacués du camp.

PUBLICITÉ

36 000 scouts ont commencé ce mardi à quitter le camp de leur grande fête mondiale en Corée du Sud. "C'est la première fois en plus de 100 ans de Jamboree scout mondial que nous devons faire face à de tels défis", a reconnu Ahmad Alhendawi, secrétaire général de l'Organisation mondiale du mouvement scout, dans un communiqué.

ANTHONY WALLACE/AFP or licensors
Les scouts se préparent à quitter le Jamboree scout mondial à Buan, dans la province du Jeolla du Nord (8 août 2023).ANTHONY WALLACE/AFP or licensors

Environ 43 000 personnes, venues du monde entier, avaient rejoint le "jamboree" géant des scouts à Saemangeum, sur la côte ouest de la Corée du Sud. La fête, organisée tous les quatre ans, devait durer du 1er au 12 août.

Mais l'événement, qualifié de "honte nationale" par les médias coréens, a vite tourné au cauchemar : des milliers de participants, dont les 4 000 Britanniques et les 1 500 Américains, avaient déjà quitté prématurément le rassemblement en fin de semaine dernière en raison de la chaleur extrême et de l'organisation défaillante.

Les forces spéciales déployées

Pour aider à l'évacuation, les forces spéciales coréennes ont été déployées. Le gouvernement a annoncé mettre à disposition 1 000 bus pour le transfert des scouts, pour la plupart adolescents, qui seront hébergés dans des dortoirs universitaires et d'autres bâtiments publics à Séoul et dans les environs.

ANTHONY WALLACE/AFP or licensors
Un membre des Forces spéciales coréennes passe devant des sacs à dos à l'extérieur d'un entraîneur pour que les scouts quittent le Jamboree scout mondial (8 août 2023).ANTHONY WALLACE/AFP or licensors

Selon les autorités locales et les organisateurs, environ 600 participants ont été victimes de coups de chaleur ou autres maux liés aux températures élevés. D'autres ont été piqués par des insectes, et environ 70 ont contracté le Covid-19.

Les médias locaux ont fait état d'un mauvais drainage de douches et de toilettes rudimentaires. L'événement a été "très malchanceux avec la vague de chaleur sans précédent et maintenant le typhon", s'est plaint Ahmad Alhendawi, ajoutant que malgré les défis, les scouts avaient fait preuve "d'une véritable résilience, de détermination et d'esprit d'entreprise face à l'adversité".

Le typhon Khanun, qui a tué au moins deux personnes au Japon, doit toucher terre en Corée du Sud jeudi et passer près de l'endroit où les éclaireurs étaient installés. Selon l'agence météorologique sud-coréenne, Khanun devrait apporter de fortes pluies et des rafales de vent de jusqu'à 158 km/h, suffisamment puissantes pour faire dérailler un train en mouvement.

Selon l'organisme scout, c'est la première fois, depuis un autre typhon au Japon en 1971, qu'un camp est évacué en raison du mauvais temps.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La tempête Khanun s'abat sur la Corée du Sud

Corée du Sud : la grande fête mondiale des scouts écourtée à cause d'un typhon

Au moins 33 morts dans des inondations historiques en Corée du Sud