EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Militants et migrants se mobilisent contre la décision du gouvernement belge en matière d'asile

 Un camp de migrants à Bruxelles
Un camp de migrants à Bruxelles Tous droits réservés olivier matthys/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés olivier matthys/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La région de Bruxelles demande aussi de revenir sur cette décision, arguant qu'elle va augmenter le nombre de SDF.

PUBLICITÉ

La nouvelle décision des autorités belges en matière d'asile fait polémique. En début de semaine, le gouvernement annonçait qu'il refusait temporairement l'hébergement des demandeurs d'asile homme et célibataires, pour donner la priorité aux famille à l'approche de l'hiver.

"Aujourd'hui, la réalité est que nous n'avons pas suffisamment de places, a répété Nicole de Moor, Secrétaire d'État belge à l'Asile et à la Migration, donc je dois prendre des décisions difficiles, très très difficiles."

 Vendredi à Bruxelles, militants et migrant dénonçaient ce changement. La région de Bruxelles demande aussi de revenir sur cette décision, arguant qu'elle va augmenter le nombre de SDF déjà très nombreux particulièrement autour des gares de la capitale.

 _"Ils parlent de réduire le nombre de places, alors qu'il y a des places et des centres qui sont fermés,_s'insurge Taslim, le représentant des demandeurs d'asile de "La voix des sans-papiers". Pour nous, c'est vraiment déplorable."

La mesure est qualifiée par les ONG d'illégale", d'inhumaine, ou encore d'intolérable.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pourquoi les hommes sont-ils plus nombreux à quitter leur pays pour demander l'asile en Europe ?

Reportage dans un squat de migrants à Bruxelles

L'Autriche veut externaliser les demandes d'asile en Afrique