A l'inverse de la Pologne, la Bulgarie lève son interdiction d'importer des céréales ukrainiennes

Des stocks de céréales (archives)
Des stocks de céréales (archives) Tous droits réservés Vadim Ghirda/AP
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Depuis la guerre, ces pays avaient vu affluer les céréales à prix bradés venant de Kyiv, ce qui faisait chuter les prix du marché local.

PUBLICITÉ

 La Bulgarie ne prolongera pas l'interdiction d'importer des céréales ukrainiennes après le 15 septembre. En avril, l'UE avait autorisé cinq Etats membres - la Bulgarie, la Hongrie, la Pologne, la Roumanie et la Slovaquie - à interdire la commercialisation de céréales ukrainiennes sur leur territoire. Ceci pour protéger les agriculteurs, car ces importations faisaient chuter les prix. Depuis la guerre, ces pays avaient en effet vu affluer les céréales à prix bradés venues de Kiev, restées bloquées sur leur sol du fait de problèmes logistiques au lieu de rejoindre l'Afrique et le Moyen-Orient.

La Pologne a indiqué qu'elle allait prolonger l'interdiction, quelle que soit la décision de Bruxelles. Il est judicieux pour Varsovie  de soutenir les agriculteurs, à un mois d'élections en Pologne. 

L'Union va-t-elle prolonger les restrictions après le 15 septembre ? En tout cas le président Zelensky a félicité la Bulgarie pour sa "vraie solidarité".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le gouvernement polonais dans la tourmente : scandale de corruption autour des visas

Pologne, Hongrie et Slovaquie s'oppose à l'UE sur les céréales ukrainiennes

Les agriculteurs bulgares font pression pour interdire les importations de céréales ukrainiennes