EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

En 2023, la croissance économique russe dépassera celle de la zone euro, malgré les sanctions

Les revenus de Moscou ont été soutenus, plus qu'anticipé, "par la hausse des prix du pétrole", avance la Berd
Les revenus de Moscou ont été soutenus, plus qu'anticipé, "par la hausse des prix du pétrole", avance la Berd Tous droits réservés Alexander Zemlianichenko/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Alexander Zemlianichenko/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement estime même que le PIB de la Russie sera en hausse de 1,5% en 2023. Une résilience que la BERD attribue notamment à la hausse des prix du pétrole.

PUBLICITÉ

L'économie russe continue de résister malgré les sanctions occidentales. Elle va même faire beaucoup mieux que prévu selon la Banque européenne pour la reconstruction et le développement. Celle-ci table désormais sur une croissance du PIB de 1,5% cette année, alors qu'elle anticipait jusqu'ici une contraction d'ampleur équivalente.

Fondée pour aider les pays de l'ex-Union soviétique à s'adapter au libre marché, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement affirme que les revenus de la Russie ont été stimulés par les prix élevés du pétrole et les nouvelles opportunités d'exportation avec la Chine, l'Inde et les pays d'Asie centrale.

Moscou cherche à consolider ses liens commerciaux ces pays non alignés pour renforcer son économie frappée par les sanctions. Mais la Banque européenne pour la reconstruction et le développement estime néanmoins que cela ne suffira pas à compenser un refroidissement de l’économie russe en 2024.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Zone euro : le taux de chômage toujours au plus bas en août, à 6,4%

Sanctions occidentales contre la Russie : quelles en sont les lacunes ?

Le G7 s'ouvre ce jeudi en Italie avec l'Ukraine et Gaza à l'ordre du jour