EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

En Slovaquie le populiste Robert Fico chargé de former un nouveau gouvernement

Robert Fico et la présidente slovaque Zuzana Caputova
Robert Fico et la présidente slovaque Zuzana Caputova Tous droits réservés Vaclav Salek/AP
Tous droits réservés Vaclav Salek/AP
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Robert Fico avait été contraint de démissionner à la suite des manifestations nationales après le meurtre du journaliste d'investigation Jan Kuciak et de sa fiancée. M. Kuciak avait révélé des liens entre la mafia italienne et le gouvernement de Fico, dans un article publié après sa mort.

PUBLICITÉ

 48 heures après sa victoire, Robert Fico était au palais présidentiel, où la présidente du pays lui a confié la mission de former son gouvernement. Zuzana Caputova est l'ancienne responsable du parti centriste progressiste battu par le parti de Robert Fico, elle a donc fait passer un message : "Je comprends que les résultats des élections soient associés à diverses préoccupations pour de nombreuses personnes", a déclaré la présidente. "La tâche du chef de l'État est de respecter le résultat des élections démocratiques", a-t-elle fait valoir.

Robert Fico, qui a été déjà deux fois Premier ministre, est opposé à l'aide militaire à l'Ukraine et considéré comme prorusse. Il avait été contraint de démissionner  en 2018 à la suite des manifestations nationales après le meurtre du journaliste d'investigation Jan Kuciak et de sa fiancée.

 L'élection a été entachée par des accusations de la Slovaquie contre la Russie, qu'elle accuse d'ingérence dans le scrutin.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le candidat pro-Kyiv Ivan Korcok a remporté le premier tour des élections présidentielles slovaques

Slovaquie : le populiste Robert Fico forme une coalition avec l'extrême droite

Effet domino en Europe centrale : les pays réintroduisent des contrôles aux frontières