Le candidat pro-Kyiv Ivan Korcok a remporté le premier tour des élections présidentielles slovaques

Le candidat pro-Kiev Ivan Korcok a remporté le premier tour de l'élection présidentielle.
Le candidat pro-Kiev Ivan Korcok a remporté le premier tour de l'élection présidentielle. Tous droits réservés Petr David Josek/AP
Par Vera Lou Derideuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il affiche cinq points d'avance sur son rival Peter Pellegrini, l'actuel Président du Parlement, qui est lui, ouvertement pro-russe et soutenu par le Premier ministre en place, Robert Fico.

PUBLICITÉ

Ivan Korcok a remporté ce samedi le premier tour de l'élection présidentielle en Slovaquie, avec 42,5 % des voix. 

Ce candidat pro- Kyiv affiche cinq points d'avance sur son rival Peter Pellegrini, l'actuel Président du Parlement, qui est lui, ouvertement pro-russe et soutenu par le Premier ministre en place, Robert Fico. 

À travers ces résultats, la presse et les experts décrivent la société slovaque comme tiraillée entre Union européenne et maintien de liens forts avec la Russie.  

Miroslav Vlachovsky, analyste chez GLOBSEC, explique: 

"On voit que la société est divisée et que les Slovaques sont inquiets de la victoire de Robert Fico aux élections de septembre. Ces changements se sont faits trop vite et ne vont pas dans la bonne direction, même si son populisme a, de fait, fonctionné sur une grande partie de l'électorat."

Peter Pellegrini, le candidat pro-Moscou, a remporté 37 % des suffrages. Il avait fait toute sa campagne, en défendant la décision du gouvernement actuel, de cesser tout soutien militaire public à l’Ukraine.

Le second tour des élections présidentielles entre Ivan Korcok et lui se tiendra le 6 avril prochain.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Slovaquie, manifestation pour l'indépendance de la télévision publique

Slovaquie : le populiste Robert Fico forme une coalition avec l'extrême droite

En Slovaquie le populiste Robert Fico chargé de former un nouveau gouvernement