PUBLICITÉ

La guerre affectera la santé mentale de près de dix millions d'Ukrainiens, selon l'OMS

Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l'OMS
Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l'OMS Tous droits réservés Martial Trezzini/' KEYSTONE / MARTIAL TREZZINI
Tous droits réservés Martial Trezzini/' KEYSTONE / MARTIAL TREZZINI
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les soldats blessés se soignent grâce à l'hippothérapie.

PUBLICITÉ

Aujourd'hui, c'est la Journée mondiale de la santé mentale. Et pour les Ukrainiens, comme tous ceux qui vivent la guerre, elle est mise à rude épreuve.

 La guerre affectera la santé mentale de près de dix millions d'Ukrainiens, selon l'OMS. Pour soigner leur esprit, certains soldats blessés ou non au combat, trouvent le réconfort dans un centre d'hippothérapie en périphérie de Lviv.

 Maryana Konyk, la directrice du club équestre "Sribna Pidkova", explique que "les militaires viennent ici régulièrement, car il leur est plus facile de communiquer avec les chevaux qu'avec les gens. D'abord, l'environnement est calme, et certains viennent ici après une commotion cérébrale, d'autres après une blessure. Lorsqu'on communique avec un cheval, le contact est beaucoup plus étroit qu'avec les gens."

 Stepan Zhuravchyk est désormais cloué dans son fauteuil roulant après avoir été blessé par l'explosion d'une mine près de Donetsk. L'hippothérapie est d'une grande aide.

  "Beaucoup de gens disent que les chevaux aident dans les blessures comme la mienne, dit Stepan. J'ai une blessure à la colonne vertébrale. Je suis ici pour essayer. Cela aide à se détendre. J'ai mal et le fait d'être ici aide réellement à détourner l'esprit, cela distrait de la douleur."

 Mais les traumatismes de la guerre affectent toute la société. Comment les soigner, comment les dépasser ? Pour ces enfants, c'est par l'art thérapie.

 Natalia Pavliuk, artiste, raconte : "C'est incroyable ce qui se passe avec les enfants, comme une mère nous l'a dit après avoir été à l'hôpital avec son enfant : 'Vous êtes comme une perfusion pour nous, seulement pour l'âme.'"

 Selon l'OMS, dans le monde, une personne sur huit souffre de troubles mentaux qui peuvent sérieusement affecter leur qualité de vie. lls ont augmenté depuis la pandémie de Covid 19.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une "nation épuisée" ? Le Royaume-Uni est confronté à des niveaux élevés de stress au travail

Danemark : l'incendie dans les bureaux du géant pharmaceutique Novo Nordisk est maîtrisé

Elections européennes : que veulent les électeurs et que promettent les candidats