EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le comité olympique russe suspendu par le CIO

Un agent de sécurité se tient à l'entrée d'un site avant la 141e session du Comité international olympique (CIO) à Mumbai, en Inde, le jeudi 12 octobre 2023
Un agent de sécurité se tient à l'entrée d'un site avant la 141e session du Comité international olympique (CIO) à Mumbai, en Inde, le jeudi 12 octobre 2023 Tous droits réservés Rafiq Maqbool/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Rafiq Maqbool/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Comité international olympique a suspendu le comité olympique russe pour avoir enfreint la Charte olympique en incorporant les organismes sportifs de quatre régions de l'est de l'Ukraine.

PUBLICITÉ

Un an et demi après le début de la guerre en Ukraine, le CIO a suspendu jeudi le comité national olympique russe pour avoir placé sous son autorité plusieurs organisations sportives de régions ukrainiennes occupées.

Pour l'organisation basée à Lausanne, réunie jusqu'à mardi prochain à Bombay pour sa 141e session, il s'agit d'une "violation" par les autorités sportives russes de "l'intégrité territoriale" du comité olympique ukrainien, donc de la Charte olympique.

Furieux, le Comité national russe a aussitôt dénoncé une "nouvelle décision contre-productive et clairement à motif politique" de l'instance olympique,

De son côté, la présidence ukrainienne a salué une "décision importante".

Le CIO a précisé que cette suspension n'affecte pas encore la possibilité pour les athlètes russes sous bannière neutre de participer aux Jeux olympiques de Paris l'an prochain.

Cette nouvelle sanction, prise "avec effet immédiat" par la commission exécutive de l'instance, s'ajoute à l'interdiction de toute compétition internationale sur le sol russe ainsi qu'au Belarus allié, et de tous les symboles officiels des deux pays sur les terrains et les podiums mondiaux depuis l'invasion de l'Ukraine en février 2022.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La tension monte entre la Russie et le Comité International Olympique

Vous voulez participer aux Jeux olympiques ? Soyez bénévoles !

L'Ukraine maintient sa menace de boycotter les Jeux olympiques de Paris 2024