Vous voulez participer aux Jeux olympiques ? Soyez bénévoles !

Les anneaux olympiques se reflètent sur des lunettes, place du Trocadéro à Paris.
Les anneaux olympiques se reflètent sur des lunettes, place du Trocadéro à Paris. Tous droits réservés AP Photo/Francois Mori
Tous droits réservés AP Photo/Francois Mori
Par Euronews Travel
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L'organisation française des Jeux 2024 recherche des bénévoles pour aider au bon déroulement de l'évènement. Une façon de vivre les JO d'une autre façon !

PUBLICITÉ

Vous avez déjà des projets pour l'été 2024 ? Si rien n'est encore décidé, sachez que les organisateurs des Jeux Olympiques de Paris recherchent 45 000 bénévoles !

Il suffit de parler anglais ou français et d'être disponible pendant 10 jours durant les Jeux olympiques ou paralympiques.

Vous ne serez pas rémunéré pour votre temps mais c'est l'occasion de découvrir les coulisses du plus grand événement sportif du monde et les premiers Jeux olympiques français depuis un siècle !

"Nos volontaires seront au cœur du plus grand événement sportif de la planète et contribueront directement à son succès", déclare Tony Estanguet, président du comité d'organisation de Paris 2024. "L'énergie positive transmise par les bénévoles est unique et ils seront le visage des Jeux."

Vous êtes tentés ? On vous explique tout !

Qui peut être volontaire aux Jeux Olympiques de Paris ?

Le portail de candidature est ouvert à toutes les personnes âgées de 18 ans et plus.

Si votre candidature est retenue, vous devrez organiser votre propre voyage et votre propre hébergement. Les ressortissants de pays non membres de l'Union européenne doivent disposer d'un visa en bonne et due forme pour séjourner en France.

Les pays qui bénéficient de la règle des 90 jours (qui permet aux personnes de séjourner jusqu'à 90 jours au cours d'une période de 180 jours) auront amplement le temps de s'acquitter de leur devoir olympique. Les autres peuvent entrer avec un visa de tourisme, puisque le travail n'est pas rémunéré et que le séjour est relativement court.

Les bénévoles doivent être libres pendant au moins 10 jours l'été prochain, entre l'ouverture du village des athlètes et deux jours après la clôture des Jeux paralympiques (10 septembre).

Les organisateurs sont particulièrement désireux de recruter des personnes handicapées, rapporte le site d'information The Local, et ils se sont fixé un objectif informel de 3 000 bénévoles handicapés au sein de l'équipe.

Il n'est pas nécessaire de parler français ; l'anglais ou le français conviennent... mais les deux sont sans doute préférables !

Que font les bénévoles lors des Jeux olympiques ?

Lefteris Pitarakis/AP
Les volontaires des Jeux olympiques et paralympiques défilent après les équipes britanniques, à Londres en 2012.Lefteris Pitarakis/AP

Les volontaires sont les premières personnes que les athlètes et les spectateurs rencontrent lorsqu'ils arrivent aux Jeux. Vous serez donc le visage de l'hospitalité et des valeurs de la France.

Le programme de volontariat comporte plusieurs missions, de l'accueil dans les aéroports et les gares à l'information sur les sites, en passant par le ramassage des balles de tennis.

La passion du sport et des relations humaines peut être utile. En plus du plaisir d'aider, les organisateurs soulignent qu'il s'agit d'une excellente formation et d'une expérience pour la suite d'une carrière.

Attention : bien que vous ayez une vue des Jeux de l'intérieur, vous n'êtes pas assuré d'avoir un laissez-passer pour les événements sportifs. "Si vous tenez absolument à assister aux compétitions, le mieux est d'acheter un billet et de profiter de toute l'action depuis les tribunes", indique le site.

Mais le volontariat est un moyen moins coûteux de vivre les Jeux d'une autre manière. Les transports publics locaux seront gratuits les jours où vous serez mobilisés et vous recevrez un repas ou l'équivalent en fonction du site.

Bien que le plus grand nombre de bénévoles soit nécessaire à Paris, 5 000 d'entre eux auront la possibilité de se rendre sur d'autres sites des Jeux : à Bordeaux, Nantes, Marseille, Nice, Saint-Étienne, Lyon, Lille ou Châteauroux.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

A six mois des JO, un symbole pour porter la flamme

Le comité olympique russe suspendu par le CIO

JO-2024 : la future torche olympique sera fabriquée en France