Bataille d'Adviivka : vers un échec russe ?

Vladimir Poutine en visite au QG de l'opération militaire en Ukraine, à Rostov-sur-le-Don
Vladimir Poutine en visite au QG de l'opération militaire en Ukraine, à Rostov-sur-le-Don Tous droits réservés GAVRIIL GRIGOROV/AFP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon l'armée ukrainienne, les tentatives d'assaut russes contre la ville industrielle sont des échecs causant de nombreuses pertes à Moscou.

PUBLICITÉ

Le commandant en chef des forces armées ukrainiennes est en visite à Avdiivka, cette ville industrielle de l'Est du pays assiégée par les Russes depuis plusieurs jours. Leur précédent assaut remonte au 10 octobre.

L'armée ukrainienne affirme avoir encore repoussé un assaut ce vendredi, tout en ayant infligé "de nombreuses pertes" à leur ennemi : selon elle, Moscou aurait perdu 900 hommes et 150 blindés en vingt-quatre heures.

"Chaque jour l'armée russe subit des pertes ! insiste Yuriy Shtepa, soldat de l'armée ukrainienne. _Parce qu'on leur a dit de prendre une position et de ne pas battre en retraite - et ils ne battent pas en retraite._Ils ont beaucoup de pertes !

De son côté, Vladimir Poutine s'est rend au QG de ce que le Kremlin nomme 'l'intervention militaire spéciale", à Rostov-sur-le-Don.

Ce déplacement intervient quelques jours après la première utilisation de missiles longue portée par l'Ukraine, des missiles ATACMS livrés par les États-Unis.

Le président russe estime que ces armes n'auront pas d'influence sur le cours du conflit et qu'elles ne feront que "prolonger l'agonie de l'Ukraine".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre Israël-Hamas, présidentielle américaine : l'aide militaire à Kyiv est-elle menacée ?

Ukraine : l'Église orthodoxe liée à Moscou bientôt interdite

Rats de la taille d'AK-47 et boue : l'hiver s'invite sur le front en Ukraine