EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La guerre en Ukraine en cartes : quel est impact de l'arrivée du mauvais temps ?

Sasha Vakulina, Euronews.
Sasha Vakulina, Euronews. Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La détérioration des conditions météorologiques semble avoir un impact sur les opérations russes et ukrainiennes.

PUBLICITÉ

Le Premier ministre ukrainien affirme qu’environ 6 millions de personnes dans le pays sont menacées par les mines et que des milliers d’autres pourraient être tuées ou blessées.

Selon le ministre ukrainien de l’Intérieur, près d’un tiers du territoire ukrainien a été miné depuis le début de l’invasion à grande échelle de la Russie.

L'Institut pour l'étude de la guerre (ISW) estime que les forces russes intensifient désormais leurs efforts pour miner le secteur de Robotyne-Verbove et cherchent à fixer les forces ukrainiennes sur les zones du front éloignées de la région occidentale de Zaporijjia.

Des blogueurs militaires russes affirment que les forces russes avaient commencé à nettoyer les zones précédemment dégagées sur la ligne Robotyne-Verbove, au sud d'Orikhiv, pour créer une surprise tactique, en essayant de perturber le mouvement des lourdes marchandises et équipements ukrainiens dans ces zones ces derniers jours.

Dans le même temps, des sources russes et ukrainiennes ont rapporté que la détérioration des conditions météorologiques avait un impact sur les opérations russes et ukrainiennes sur l’ensemble du territoire.

Le colonel Oleksandr Shtupun, porte-parole du Groupe des forces ukrainiennes Tavriisk, a déclaré que l'activité des drones et de l'aviation russes avait diminué ces derniers jours en raison du mauvais temps.

Des blogueurs militaires russes affirment que la détérioration des conditions météorologiques dans les directions de Bakhmout et de Zaporijjia avait un impact sur les opérations offensives ukrainiennes ainsi que sur les opérations de reconnaissance aérienne russes.

Le porte-parole du Groupe des forces de l'Est de l'Ukraine, le capitaine Ilya Yevlash, a réitéré que le mauvais temps pourrait avoir un impact sur les opérations de drones et d'aviation, mais que le mauvais temps n'arrêtera pas la contre-offensive de l'Ukraine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Groza, village martyr, enterre ses morts, après la frappe russe

Des enquêteurs de l'ONU attendus en Ukraine, Kyiv craint une multiplication des frappes russes

La nuit dernière, des attaques de drones russes en Ukraine ont fait six morts et 16 blessés