EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Une opposante proche de Navalny placée en détention par la justice russe pour «extrémisme»

Ksenia Fadeyeva, 31 ans, ancienne députée locale de la ville de Tomsk, proche du leader de l'opposition russe Alexei Navalny.
Ksenia Fadeyeva, 31 ans, ancienne députée locale de la ville de Tomsk, proche du leader de l'opposition russe Alexei Navalny. Tous droits réservés AFPVLADIMIR NIKOLAYEV / AFP, le 14/08/2023
Tous droits réservés AFP
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une opposante proche d'Alexeï Navalny placée en détention par la justice russe pour «extrémisme». Ksenia Fadeeva encourt une peine de 12 ans de prison. La justice russe lui reproche son "extrémisme".

PUBLICITÉ

 L'opposante  Ksenia Fadeeva, proche d'Alexeï Navalny, a été  incarcérée, lundi,  par la justice russe, elle encourt une peine de 12 ans de prison pour "extrémisme". la jeune femme âgée de 31 ans avait été élue en septembre 2020 au conseil municipal de Tomsk, en Sibérie.  A l'époque, cette élection fut un véritable succès pour l'opposition russe dont le chef de file est Alexei Navalny, lui-même emprisonné et condamné à purger une peine de 19 ans.

L'organisation d'Alexei Navalny a fait savoir que Ksenia Fadeeva était jusque là assignée à résidence, avant que  le tribunal de Tomsk ne décide de l'écrouer.

"Ksenia est une prisonnière politique, députée de la Douma municipale (de Tomsk) qui a obtenu son mandat après un combat honnête", a écrit sur Telegram, Andreï Fateev, autre proche de Navalny, et  élu aux côtés de Ksenia Fadeeva en 2020.

"Le gouvernement la punit pour des activités politiques légales et franches, pour sa lutte contre la corruption et son exigence de changer le pouvoir dans ce pays", a poursuivi M. Fateev, qui pour sa part a choisi de quitter la Russie.

C'est dans cette même ville de Tomsk qu'Alexeï Navalny avait été empoisonné quelques jours avant cette élection.

Dans un état de santé inquiétant, l'opposant avait été transféré pour des soins médicaux en Allemagne puis arrêté et condamné à la prison dès son retour en Russie, en janvier 2021.

Son mouvement a ensuite été déclaré "extrémiste" et interdit, poussant bon nombre de ses collaborateurs à quitter le pays pour éviter des poursuites.

Ksenia Fadeeva avait fait le choix de rester dans le pays. Les autorités russes l'on arrêtée en décembre 2021, elle est accusée d'avoir organisé un groupe "extrémiste".

Selon l'ONG russe OVD-Info, près de 20.000 Russes ont été arrêtés depuis le début du conflit en Ukraine pour avoir protesté contre la politique du Kremlin. Plus de 670 procédures pénales ont été lancées à l'encontre des dissidents.

Les grandes figures de l'opposition au régime russe sont soit derrière les barreaux, tels que Alexeï Navalny, Vladimir Kara-Mourza et Ilia Iachine, ou exilés à l'étranger.

Sources additionnelles • AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Face à l'absence de nouvelles de l'opposant russe Navalny, la Maison-Blanche "très préoccupée"

Un avion de ligne russe s'écrase à vide près de Moscou, tuant les 3 membres de l'équipage

La Russie émet un mandat d'arrêt contre Ioulia Navalnaïa, la veuve d’Alexeï Navalny