La Cour suprême britannique juge illégal d'expulser des demandeurs d'asile au Rwanda

Des migrants à Dungeness dans les sud-est de l'Angleterre, 16 août 2023.
Des migrants à Dungeness dans les sud-est de l'Angleterre, 16 août 2023. Tous droits réservés HENRY NICHOLLS/AFP or licensors
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C'était une mesure voulue par le gouvernement conservateur, qui souhaitait externaliser la gestion des flux migratoires dans ce pays d'Afrique de l'Est.

PUBLICITÉ

La Cour suprême britannique a confirmé mercredi l'illégalité du projet hautement controversé du gouvernement d'expulser vers le Rwanda les demandeurs d'asile illégaux.

Les hauts magistrats ont ainsi rejeté l'appel du gouvernement de Rishi Sunak et jugé que c'est à juste titre que la cour d'appel avait conclu que le Rwanda ne pouvait être considéré comme un pays tiers sûr.

Cette décision qui, a insisté le président de la Cour suprême Robert Reed, se fonde sur des raisons légales et non politiques, met fin à la mesure phare des conservateurs pour lutter contre l'immigration illégale.

Plus de 27.000 migrant ont depuis le début de l'année effectué la traversée de la Manche, contre 45.000 en 2022, un record.

De son côté, Kigali a critiqué la décision de la Cour suprême britannique. "Nous contestons la décision selon laquelle le Rwanda n'est pas un pays tiers sûr pour les demandeurs d'asile et les réfugiés", a déclaré la porte-parole du gouvernement rwandais.

Partager cet articleDiscussion