Mexique: un séisme de magnitude 5,8 secoue le centre-ville de Mexico

Des habitants se rassemblent à l'extérieur après un tremblement de terre à Mexico City, le jeudi 22 septembre 2022.
Des habitants se rassemblent à l'extérieur après un tremblement de terre à Mexico City, le jeudi 22 septembre 2022. Tous droits réservés Eduardo Verdugo/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un séisme d'une magnitude 5,8 a secoué jeudi à la mi-journée le centre-ville de Mexico, sans qu'"aucun dégât" humain ni matériel ne soit pour l'heure recensé.

PUBLICITÉ

Plus de peur que de mal: un séisme d'une magnitude 5,8 a secoué jeudi à la mi-journée le centre-ville de Mexico, sans qu'"aucun dégât" humain ni matériel ne soit pour l'heure recensé.

Dans une ville traumatisée par le souvenir des deux séismes meurtriers de 1985 et 2017, les habitants sont sortis dans les rues, quand l'alerte sismique a retenti peu après 14H00 locales (20H00 GMT), a constaté l'AFP.

"Nous étions au restaurant quand l'alerte a sonné. Nous sommes tous sortis en courant", a déclaré à l'AFP Andrea Muñoz, 28 ans, qui travaille dans le secteur de Condesa-Roma, où vivent de nombreux étrangers.

L'épicentre du séisme a été localisé dans l'Etat de Puebla, à une centaine de kilomètres au sud de la mégapole aux plus de neuf millions d'habitants, d'après les informations préliminaires du service sismologique du Mexique.

"On ne fait état d'aucun dégât dans la ville de Mexico", a immédiatement réagi sur X le maire Marti Batres.

"Il semble que la secousse n'ait pas été si forte", a également tempéré le président de la République, Andres Manuel Lopez Obrador, promettant d'autres informations.

Le gouverneur de l'Etat de Puebla, Sergio Salomon, a indiqué que le séisme avait été perçu dans plusieurs localités, sans dégâts rapportés pour l'instant.

Précédents meurtriers

Les habitants de la capitale sont d'autant plus réactifs au bruit strident de l'alarme anti-sismique qu'ils gardent le souvenir de deux séismes meurtriers ces 40 dernières années.

Le 19 septembre 1985, un tremblement de terre de magnitude 8,1 a dévasté une large partie de Mexico. Le séisme, dont l'épicentre se trouvait à l'ouest sur la côte Pacifique, a secoué une bonne partie du centre et du sud du pays.

Le grand séisme de 1985 a fait 12.843 morts, d'après un décompte des actes de décès officiels publié par le journal Excelsior 20 ans après, en 2015. Les organisations civiles avaient avancé à l'époque le chiffre de 20.000 morts.

Et 32 ans plus tard jour pour jour, le 19 septembre 2017, un tremblement de terre de magnitude 7,1 a fait 369 morts et de nombreux dégâts dans les quartiers centraux de Mexico.

En 2022, la terre a tremblé pour la troisième fois de suite un 19 septembre, sans faire de victime.

Tout comme en 2017, des millions de personnes avaient participé juste avant à un exercice de simulation de tremblement de terre que les autorités organisent chaque 19 septembre.

Un système d'alerte a été mis en place dans la mégapole. En cas de séisme, des alarmes se déclenchent dans les rues et les immeubles, prévenant la population une minute avant la secousse.

Le Mexique se trouve entre cinq plaques tectoniques, dont les mouvements font du pays l'un des plus sismiques du monde, tout particulièrement sur sa côte pacifique à l'ouest.

Une partie de la ville de Mexico, principalement le centre, repose sur le sol boueux d'un ancien lac, ce qui la rend particulièrement sensible aux tremblements de terre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mexique : les premiers touristes évacués par avion d'Acapulco dévasté par l'ouragan Otis

Mexique : Acapulco dévastée et isolée après le passage de l'ouragan Otis

Le Mexique secoué par un puissant tremblement de terre, cinq ans après le séisme meutrier de 2017