Un immeuble résidentiel à Kyiv touché par un drone russe

Un immeuble résidentiel à Kiev a été touché jeudi soir lors d'une nouvelle attaque russe faisant deux blessés.
Un immeuble résidentiel à Kiev a été touché jeudi soir lors d'une nouvelle attaque russe faisant deux blessés. Tous droits réservés Evgeniy Maloletka/AP.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un immeuble résidentiel à Kyiv a été touché jeudi soir lors d'une nouvelle attaque russe faisant deux blessés. Les autorités ukrainiennes affirment avoir abattu 24 drones.

PUBLICITÉ

Un immeuble résidentiel à Kyiv a été touché jeudi soir lors d'une nouvelle attaque russe faisant deux blessés, ont indiqué les autorités ukrainiennes, qui affirment avoir abattu 24 drones sur 28 lancés au cours de la nuit.

C'est un premier incident de ce genre depuis des mois dans la capitale ukrainienne. Si Kyiv est régulièrement visée par des attaques de drones et de missiles russes, la plupart d'entre eux sont abattus par la défense aérienne.

Au total, "au cours de la nuit du 22 décembre, les forces d'occupation russes ont attaqué avec 28 drones Shahed", a indiqué l'armée de l'air ukrainienne dans un communiqué.

Vingt-quatre de ces drones de fabrication iranienne régulièrement utilisés par Moscou pour ces attaques contre son voisin "ont été abattus", selon le communiqué.

A Kyiv, l'alarme aérienne a été déclenchée tard le soir. Peu après, des habitants ont entendu de fortes explosions. La mairie a dans un premier temps annoncé que la défense aérienne opérait dans la ville appelant les habitants à rester dans les abris.

"Un immeuble résidentiel à Kyiv touché par un Shahed", a écrit le chef de l'administration présidentielle Andriï Iermak sur Telegram.

L'incident s'est produit dans le quartier Solomiansky dans le sud-ouest de la capitale, a ajouté sur Telegram le maire Vitali Klitschko, faisant état de "flammes sur les étages supérieurs" du bâtiment.

Un homme a été hospitalisé dans ce quartier, un autre a reçu des soins médicaux sur place, a-t-il ajouté sans donner plus de détails.

L'administration militaire de la ville a publié sur Telegram des photos d'appartements aux baies vitrées soufflées par les explosions.

Elle a affirmé qu'il ne s'agissait pas d'une frappe de drone mais d'éclats d'un drone abattu assurant que l'incendie avait pu être rapidement éteint.

Dans le quartier Golosiïvsky (sud de la ville), un éclat d'un drone détruit est tombé sur un immeuble de grande hauteur, sans faire de victimes, a précisé l'administration militaire sur Telegram.

Peu après, M. Klitschko a annoncé que des débris d'un autre drone abattu par la défense aérienne étaient tombés sur une maison particulière dans le quartier Darnytsky, dans l'est de la ville, provoquant un incendie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

D'après un sondage, 10 % des Européens jugent possible une victoire de l'Ukraine face à la Russie

Ukraine : hommage aux dizaines de morts de la Révolution de Maïdan

Moscou tente d'avancer au-delà d'Avdiivka