119 migrants secourus dimanche en Méditerranée centrale par l'ONG Sea-Watch

Migrants en Méditerranée centrale secourus par l'ONG Sea-Watch, samedi 24 décembre 2023.
Migrants en Méditerranée centrale secourus par l'ONG Sea-Watch, samedi 24 décembre 2023. Tous droits réservés AP
Par Euronews avec EFE
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le navire de l'ONG Sea-Watch a secouru dimanche 119 migrants en Méditerranée centrale.

PUBLICITÉ

"Sea-Watch ne s'arrête pas, même à la veille de Noël. En deux opérations de sauvetage, notre équipage a sauvé 119 personnes qui sont maintenant en sécurité à bord. Le plus jeune naufragé n'a que 3 ans", a déclaré l'ONG sur les médias sociaux.

Les autorités italiennes ont indiqué Marina di Carrara, dans le centre de l'Italie, comme port de débarquement, selon les mêmes sources.

L'ONG a également expliqué qu'elle était restée la nuit de samedi à dimanche au sud de Lampedusa pour participer aux recherches d'un bateau de pêche avec environ 150 personnes à bord, qui, après avoir été identifié, a été secouru par deux patrouilleurs des garde-côtes italiens au sud de Lampedusa.

Selon les données actualisées au 22 décembre par le ministère italien de l'Intérieur, 153 677 migrants ont atteint les côtes italiennes depuis le début de l'année 2023, la moitié d'entre eux sans aide, le reste ayant été secouru par des patrouilleurs italiens, et près de 6 000 par des navires humanitaires.

La plupart des débarquements autonomes ont été enregistrés à Lampedusa et, cette année, près de deux mille bateaux ont traversé la Méditerranée centrale pour rejoindre l'Italie. La plupart des petits bateaux sont partis de la côte tunisienne, les grands bateaux de pêche délabrés de Libye.

Le porte-parole du bureau de coordination méditerranéen de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), Flavio di Giacomo, a dénoncé le fait que "2 271 personnes sont mortes en Méditerranée centrale cette année, soit 60 % de plus qu'au cours de la même période l'année dernière".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Qu'est-ce qui explique le problème du vieillissement de l'Italie ?

Le printemps avant l'heure sur les plages italiennes

Italie : la gronde des agriculteurs se poursuit