EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

L’athlète sud-africain Oscar Pistorius a été libéré de prison sous condition, il est rentré chez lui

Oscar Pistorius, sans ses prothèses, lors de son procès en 2016
Oscar Pistorius, sans ses prothèses, lors de son procès en 2016 Tous droits réservés Siphiwe Sibeko/AP
Tous droits réservés Siphiwe Sibeko/AP
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Après quasiment avoir purgé 10 ans de prison, Oscar Pistorius a été libéré ce vendredi.

PUBLICITÉ

Les autorités pénitentiaires ont libéré vendredi matin le célèbre coureur olympique Oscar Pistorius du centre correctionnel d'Atteridgeville, dans la capitale sud-africaine, Pretoria.

Le coureur, connu aussi pour son handicap, a purgé près de 9 ans de prison sur les quelque 13 ans qui lui avaient été infligés pour le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, le jour de la Saint-Valentin en 2013. Sa libération conditionnelle avait été approuvée en novembre dernier.

C'est dans la nuit du 13 au 14 février 2013, veille de la Saint Valentin, qu' Oscar Pistorius a tiré à quatre reprises sur sa compagne Reeva Steenkamp mannequin de 29 ans, à travers la porte de la salle de bain de sa chambre, la tuant dans sa maison hautement sécurisée à Pretoria.

L' ex athlète paralympique assure avoir utilisé son arme à feu en croyant à la présence d'un cambrioleur. Une version qu'il a maintenu durant tout le long de l'affaire pendant les quatre années suivantes.

Il avait été condamné à cinq ans de prison pour homicide involontaire, en 2014,  l’issue de son premier procès . Cependant, le parquet, qui avait estimé la peine "scandaleusement clémente", avait réclamé une requalification en meurtre.

Après plusieurs appels et la lecture du rapport d'autopsie de la victime qui avait donné des vomissements de l'accusé, Oscar Pistorius avait finalement été condamné fin 2017 à 13 ans et 5 mois de prison pour meurtre.

En Afrique du Sud, les délinquants graves sont éligibles à la libération conditionnelle après avoir purgé au moins la moitié de leur peine.

Oscar Pistorius, 37 ans, devrait initialement être hébergé dans le manoir de son oncle, dans la banlieue chic de Waterkloof, à Pretoria, où il a vécu lors de son procès pour meurtre et où il a été assigné à résidence pendant une période en 2015-2016.

Juste avant la libération de Oscar Pistorius, la mère de la victime a déclaré que les proches de Reeva Steenkamp étaient, eux, "condamnés à vie".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : en Afrique du Sud, une violente tempête fait au moins 11 morts

Afrique du Sud : l'ANC perd sa majorité absolue dans une élection historique

Afrique du Sud : liberté conditionnelle accordée à Oscar Pistorius