Guerre en Ukraine : au moins quatre morts dans de nouvelles frappes russes

Les frappes russes ont ciblé   plusieurs zones résidentielles et commerciales dans les régions ukrainiennes de Zaporijjia, Khmelnytskyi, Dnipropetrovsk et Kharkiv.
Les frappes russes ont ciblé plusieurs zones résidentielles et commerciales dans les régions ukrainiennes de Zaporijjia, Khmelnytskyi, Dnipropetrovsk et Kharkiv. Tous droits réservés Mikkel Berg Pedersen/Ritzau Scanpix via AP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au moment où Moscou dit vouloir intensifier ses attaques contre son voisin, au moins quatre personnes ont été tuées ce lundi en Ukraine dans de nouvelles frappes nocturnes russes.

PUBLICITÉ

Les frappes russes ont ciblé plusieurs zones résidentielles et commerciales dans les régions ukrainiennes de Zaporijjia, Khmelnytskyi, Dnipropetrovsk et Kharkiv. 

Sur place, les secouristes s'activent pour retrouver des rescapés dans les décombres. Selon les derniers bilans, au moins 4 personnes sont mortes, et des dizaines d'autres sont blessées.

Dans la région de Lougansk, occupée par la Russie, Moscou a reconnu qu'un avion de combat avait accidentellement largué bombe sur la ville de Roubijne. Celle-ci n'aurait fait aucune victime selon les autorités russes... Une information contredite par Kyiv, qui parle de plusieurs blessés. Un accident similaire a eu lieu quelques jours plus tôt dans la région de Vornej, où un avion russe Russie a accidentellement largué des munitions sur le village de Petropavlovka.

Les autorités de la région russe de Belgorod, à la frontière avec l'Ukraine, ont annoncé l'évacuation de 300 personnes vers des centres de refuge en raison de l'intensification des bombardements. Une mesure que Moscou met en place pour la première fois depuis le début de la guerre, signe d'un tournant dans le déroulement des combats.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

De nouvelles frappes ukrainiennes sur la ville russe de Belgorod

L'Ukraine affirme que le parti de Vladimir Poutine forme sa propre armée privée

L'Ukraine, pays en guerre et partiellement inondé