L'enquête sur l'effondrement du pont de Baltimore s'accélère

L'enquête sur l'effondrement du pont de Baltimore s'accélère.
L'enquête sur l'effondrement du pont de Baltimore s'accélère. Tous droits réservés Steve Helber/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Steve Helber/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Vera Lou Derideuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Les plongeurs recherchent les travailleurs disparus.

PUBLICITÉ

Les enquêteurs ont commencé ce mercredi à recueillir des éléments sur le cargo qui a percuté le pont Francis Scott Key de Baltimore et provoqué son effondrement. 

L’enquête s’est accélérée alors que la région de Baltimore était sous le choc de l'accident. La catastrophe a également forcé la fermeture du port qui est pour l’industrie maritime de la ville.

Des responsables du National Transportation Safety Board sont montés à bord du navire et ont cherché à récupérer des informations à partir des appareils électroniques et des documents s'y trouvant, a déclaré la présidente du NTSB, Jennifer Homendy.

L'agence examine également l'enregistreur de données de voyage récupéré par la Garde côtière et établit une chronologie de ce qui a conduit à l'accident. 

L’équipage du navire a lancé un appel de détresse tôt ce mardi, affirmant qu’il avait perdu la puissance et le système de direction du navire quelques minutes seulement avant de heurter l’une des colonnes du pont.

Au moins huit personnes se sont jetées à l'eau. Deux ont été secourues, mais les six autres – faisant partie d’une équipe de construction – sont portées disparues et présumées mortes.

Les plongeurs font leurs recherches

« Les plongeurs sont dans l’obscurité, où ils peuvent seulement voir à environ 30 cm devant eux. Ils essaient de naviguer dans le métal coupant et ils se trouvent également dans un endroit où l’on présume désormais que des personnes ont perdu la vie », a déclaré un responsable des forces de l'ordre mercredi.

Des Sud-américains parmi les victimes

Parmi les disparus figuraient des personnes originaires du Guatemala, du Honduras et du Mexique, selon les diplomates de ces pays.

Un travailleur, un Honduras de 38 ans arrivé aux États-Unis il y a près de deux décennies, a été décrit par son frère comme un homme entreprenant et travailleur. Il avait commencé l'automne dernier avec l'entreprise qui effectuait l'entretien du pont.

Le navire naviguait sous pavillon singapourien et les responsables ont déclaré qu'ils mèneraient leur propre enquête en plus de soutenir les autorités américaines.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pont effondré à Baltimore : les secours mettent fin aux recherches

Effondrement d'un pont à Baltimore : le bateau avait lancé un signal de détresse

États-Unis : percuté par un navire, un pont à Baltimore s'effondre, des véhicules à l'eau