PUBLICITÉ

La Moldavie prend de nouvelles mesures contre l'ingérence russe à l'approche du référendum sur l'UE

Des personnes brandissant des drapeaux de l'Union européenne et de la Moldavie remplissent la place de la Grande Assemblée nationale à Chisinau, en Moldavie
Des personnes brandissant des drapeaux de l'Union européenne et de la Moldavie remplissent la place de la Grande Assemblée nationale à Chisinau, en Moldavie Tous droits réservés Aurel Obreja/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Aurel Obreja/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Moldavie met en place de nouveaux moyens pour lutter contre l'ingérence russe à l'approche du référendum sur l'adhésion à l'UE. La majorité des Moldaves veulent rejoindre l'UE.

PUBLICITÉ

Les dirigeants moldaves pro-européens ont pris des mesures pour contrer l'influence russe lors du prochain référendum sur l'adhésion à l'UE. Ils ont mis en place un nouveau centre de communication stratégique pour réagir aux campagnes de désinformation et faire taire les rumeurs de corruption de l'électorat. L’Union européenne estime également que la Russie n'hésite pas à acheter des voix.

"Ces moyens d'envoyer de l'argent sont très créatifs. Il y avait de tout, depuis le transport d'argent liquide juste en dessous de la limite légale jusqu'à 10 000 euros - de l'argent qui n'a pas besoin d'être déclaré lors du passage de la frontière. En conséquence, il y a eu des vols en et il y avait de nombreux transporteurs de ce type" explique Janis Mazeiks, ambassadeur de l'UE en Moldavie.

Les sondages suggèrent qu'une majorité de Moldaves souhaitent rejoindre l'UE, mais les opinions restent néanmoins divisées à l'approche du vote prévu en octobre.

"Que notre Moldavie prospère dans l'Union européenne. Tout comme l'ont fait la Lettonie et d'autres pays de l'ex-URSS" s'exclame un retraité vivant à Chișinău.

"Nous sommes différents des pays de l'Union européenne. Il sera trop difficile de s'y intégrer et de refaire complètement le pays. Je ne considère pas que ce soit la meilleure option" nuance sa voisine.

La présidente moldave, Maia Sandu, résolument pro-européenne, brigue un nouveau mandat cet automne et ses alliés craignent que la Russie ne cherche également à influencer ce vote.

Moscou est opposé à l’adhésion à l'Union européenne de son ancien allié de l’ère soviétique, mais rejette toute allégation d’ingérence politique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Transnistrie : la Moldavie convoque l'ambassadeur de Russie

Moldavie : les séparatistes de Transnistrie demandent la "protection" de Moscou

L’UE valide l'ouverture des négociations d’adhésion avec l’Ukraine et la Moldavie