PUBLICITÉ

Le diplomate suédois de l'UE Johan Floderus est emprisonné en Iran depuis deux ans

Affiche de Johan Floderus lors d'une manifestation à Bruxelles pour demander sa libération
Affiche de Johan Floderus lors d'une manifestation à Bruxelles pour demander sa libération Tous droits réservés Screenshot from AP video
Tous droits réservés Screenshot from AP video
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

Johan Floderus a été arrêté à l'aéroport de Téhéran en 2022. Depuis sa détention, il n'a eu que des contacts limités avec sa famille et n'a que rarement bénéficié d'un accès consulaire.

PUBLICITÉ

Les défenseurs d'un diplomate suédois de l'Union européenne, arrêté en Iran il y a deux ans, ont lancé un nouvel appel en faveur de sa libération.

La Suède affirme que Johan Floderus, 33 ans, qui travaillait pour le service d'action extérieure de l'Union européenne, a été "détenu arbitrairement". Il serait victime d'une "diplomatie de l'otage" selon l'institution.

La Commissaire chargée des Affaires intérieures, Ylva Johansson, a déclaré que Johan Floderus avait demandé à travailler pour la délégation de l'Union européenne en Afghanistan avant d'être arrêté en Iran.

"Nous nous consacrons au cas de Johan. Nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités suédoises. Nous condamnons l'emprisonnement de Johan et exigeons sa libération immédiate. Nous condamnons les conditions de son emprisonnement et nous exigeons qu'il soit traité conformément à ses droits", a-t-elle déclaré lors d'un événement à Bruxelles.

Des supporters de Johan Floderus participent à une manifestation organisée à Bruxelles pour marquer l'anniversaire de sa détention
Des supporters de Johan Floderus participent à une manifestation organisée à Bruxelles pour marquer l'anniversaire de sa détentionScreenshot from AP video

En décembre, l'agence de presse du pouvoir judiciaire iranien a déclaré que Johan Floderus avait été accusé d'espionnage au profit d'Israël et de "corruption sur terre", un crime passible de la peine de mort en Iran.

Sa famille nie ces allégations et le ministre suédois des Affaires étrangères, Tobias Billström, les a qualifiées de "totalement infondées et fausses".

La famille du diplomate affirme qu'il a été arrêté en avril 2022 à l'aéroport de Téhéran alors qu'il revenait de vacances avec des amis.

Pendant les 10 premiers mois, il n'a pas pu contacter sa famille. Après plusieurs grèves de la faim, ses appels téléphoniques sont désormais très limités et, au cours des deux dernières années, il n'a eu droit qu'à deux appels vidéo, qu'il est obligé de faire en anglais.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Exclusif : Michel espère que l'attaque israélienne apparente contre l'Iran mettra fin à l'escalade

Le diplomate suédois de l'UE Johan Floderus est emprisonné en Iran depuis plus de 650 jours

Grand débat électoral avant les européennes : ce qu'en ont pensé les primo-votants