EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

L'Ukraine aurait abattu un bombardier stratégique russe, Moscou affirme que l'avion s'est écrasé

Les renseignements militaires auraient coopéré pour abattre le bombardier Tu-22M3 à l'aide de missiles anti-aériens
Les renseignements militaires auraient coopéré pour abattre le bombardier Tu-22M3 à l'aide de missiles anti-aériens Tous droits réservés AP/Copyright 2016 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés AP/Copyright 2016 The AP. All rights reserved
Par euronews avec AP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L'armée de l'air ukrainienne a affirmé vendredi avoir abattu un bombardier stratégique russe, mais les responsables de Moscou ont déclaré que l'avion s'était écrasé.

PUBLICITÉ

Les faits sont pour l'instant invérifiables. Les autorités ukrainiennes affirment cependant avoir abattu un bombardier stratégique russe, mais les responsables à Moscou ont déclaré que l'avion s'était écrasé dans une zone peu peuplée en raison d'un dysfonctionnement après une mission de combat.

Si l'armée de l'air russe est bien plus puissante que celle de l'Ukraine, les systèmes de missiles sophistiqués fournis par les partenaires occidentaux de Kyiv constituent une menace majeure pour l'aviation russe alors que les forces du Kremlin avancent lentement le long de la ligne de front d'environ 1 000 kilomètres dans ce qui est devenu une guerre d’usure acharnée.

Le rapport de l'armée de l'air ukrainienne indique que les renseignements militaires ont coopéré pour abattre le bombardier Tu-22M3 à l'aide de missiles anti-aériens. La Russie utilise couramment ce bombardier pour tirer des missiles de croisière Kh-22 sur des cibles ukrainiennes depuis son propre espace aérien. L'avion peut également transporter des ogives nucléaires.

Le ministère russe de la Défense a déclaré que l’avion de guerre s’était écrasé "dans une zone déserte" dans la région méridionale de Stavropol, en Russie.

Trois membres d'équipage ont été secourus après s'être éjectés de l'avion, et la recherche d'un quatrième est en cours, selon le ministère. Mais le gouverneur de Stavropol, Vladimir Vladimirov, a déclaré que l'un des pilotes secourus était décédé.

En janvier dernier, l'armée de l'air ukrainienne avait déclaré avoir abattu un avion russe d'alerte précoce et de contrôle ainsi qu'un avion du centre de commandement clé qui transmet les informations aux troupes au sol, ce qui semble être un coup dur pour les forces du Kremlin.

En janvier également, Moscou a accusé Kyiv d'avoir abattu un avion de transport militaire russe qui transportait des prisonniers de guerre ukrainiens qui se dirigeaient vers un échange de prisonniers.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, des missiles russes ont de nouveau frappé des villes de la région centrale du Dnipro en Ukraine, tuant huit personnes, dont une fillette de 8 ans, et en blessant 25 autres, ont indiqué des responsables locaux.

Les forces russes ont mené une attaque aérienne combinée en utilisant 22 missiles de différents types et 14 drones Shahed pendant la nuit, a indiqué l'armée de l'air ukrainienne, 15 missiles ont été également interceptés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Sans le soutien américain, l'Ukraine risque de perdre de la guerre (patron de la CIA)

No Comment. Les proches des prisonniers de guerre ukrainiens manifestent à Kyiv

Des bombardements russes sur Kryvyi Rih mercredi font au moins 8 morts